Toutes les émissions

Histoires du Poitou avec Patrick Sitaud

Du lundi au vendredi à 7h22, Rediffusion à 12h10

 Isabelle Douteau est la première femme à avoir siégé à l'Assemblée nationale comme députée de la Vienne
Isabelle Douteau est la première femme à avoir siégé à l'Assemblée nationale comme députée de la Vienne © Maxppp - Christophe Petit Tesson

Isabelle Douteau, première femme députée de la Vienne

Diffusion du mardi 29 janvier 2019 Durée : 2min

Native de Mouterre-Silly, Isabelle Douteau. est devenue la première femme députée de la Vienne il y aura tout juste 72 ans demain.

Isabelle Douteau entre ainsi dans l'histoire du département le 30 janvier 1947. A l'âge de 32 ans, elle va ainsi siéger à l’assemblée nationale. Elle devient donc la première femme députée de la Vienne.

Membre du parti communiste

Elisabeth-Louise-Emilienne Sureau, dite Isabelle,  vient au monde le 27 avril 1914 à Mouterre-Silly. Cette fille d’agriculteur, épouse Marcel Douteau, un cheminot,  le 24 septembre 1934. En 1936, elle adhère au Parti Communiste Français, « parce que c'était de ce côté que se trouvaient ceux qui défendaient les travailleurs des villes et des campagnes », témoigne t-elle dans les années 80. En juin 1941,  l’Allemagne entre en guerre contre l’Union Soviétique. Isabelle Douteau est aussitôt arrêtée par les allemands, car elle est secrétaire de la section de Loudun du Parti Communiste. Elle est alors transférée dans différents camps dont celui de Compiègne.

Députée à 32 ans

Elle est libérée en 1944. Après guerre, elle est investie par le Parti communiste Français pour les élections législatives de 1946. Il s’agit d’un scrutin de liste. Isabelle Douteau figure ainsi en 3eme position. Au terme des élections, le Parti communiste obtient deux sièges à l’Assemblée Nationale. Alphonse Bouloux, premier de la liste, est également élu sénateur. Il doit ainsi démissionner de son siège de député au profit d’Isabelle Douteau. Elle devient alors la première femme députée de la Vienne. Elle décrira plus tard ses nouvelles fonctions en disant que  «  Les gens modestes dont j’étais l'élu attendaient beaucoup de moi. » Durant son mandat, elle fait partie de plusieurs commissions dont celle dénommée « Santé, Famille et Ravitaillement ». Isabelle Douteau est également juré à la Haute Cour de justice.

Un seul mandat

Elle est de nouveau candidate aux élections législatives de juin 1951. En 3ème position, elle n’est cette fois pas réélue. A partir de 1951, elle n’obtient pas d’autre mandat. Il faut attendre 30 ans et l'élection d'Edith Cresson en 1981 pour voir à nouveau une femme siéger pour le département de la Vienne à l'Assemblée nationale. Isabelle Douteau décède le 14 juillet 2004,  Elle est inhumée au cimetière de Loudun.