Toutes les émissions

Histoires du Poitou avec Patrick Sitaud

Du lundi au vendredi à 7h22, Rediffusion à 12h10

Village de France
Village de France © Getty

L'histoire en marche à Villiers-sur-Chizé

Diffusion du mercredi 6 mars 2019 Durée : 2min

Les paysages de Villiers-sur-Chizé, implantée en limite avec la Charente-Maritime, sont appréciés par les marcheurs depuis fort longtemps.

On se déplace en effet en limite avec la Charente Maritime aujourd'hui. Le paysage de  Villiers-sur-Chizé  comporte beaucoup de bois et de haies. Ses chemins de terre sont ainsi bien ombragés et appréciés des randonneurs. Ce qui était déjà le cas à une époque lointaine. A l'époque gallo-romaine, les soldats, les commerçants et les pèlerins de Compostelle empruntent déjà ces chemins.

Un petit air de Provence

Située à 30 mn de Niort et 25 mn de St Jean d’Angély, Villiers-sur-Chizé se compose en fait de deux villages. Le territoire communal intègre ainsi le bourg de Villiers sur Chizé et une partie du bourg de L’Isle. Le cours d'eau nommé Bondoire (ou Boudoire) sillonne d’est en ouest au cœur de cette partie des Deux-Sèvres. Avec sa place ombragée et sa fontaine Villiers-sur-Chizé aurait presque des airs de Provence.

Siège d'un prieuré bénédictin

Alors qu'elle n'est encore qu'une paroisse, la future Villiers-sur-Chizé est mentionnée dès 951. Un document de Saint Cyprien de Poitiers, la désigne alors sous le nom de Villaris Latronorum. Elle est le siège d’un prieuré bénédictin. Il est donné au XIè siècle à l’abbaye de Saint-Jean-d’Angély. A la même époque, une église de style roman est bâtie. L’édifice va connaître bien des misères.

Des sculptures classées

Elle est ainsi énormément endommagée au cours des guerres de religion Au moment de la Révolution, le vandalisme n'arrange pas les choses. Tant et si bien qu'au début de 19 ème siècle, elle est complètement ruinée On n'y célèbre plus  d'offices. Les restes de l’édifice sont néanmoins classés Monument Historique en 1932. Un classement notamment du aux magnifiques sculptures qui ont miraculeusement survécu. On en trouve notamment à l'endroit où était la porte sud de l'édifice. Quelques chapiteaux à musiciens et danseurs, et autres oiseaux, ou ornements floraux et géométriques ont ainsi malgré tout survécu pour prolonger cette histoire débutée au 11 ème siècle.