Toutes les émissions

Histoires du Poitou avec Patrick Sitaud

Du lundi au vendredi à 7h22, Rediffusion à 12h10

Village de France
Village de France © Getty

L'histoire souterraine de Tourtenay

Diffusion du mardi 28 août 2018 Durée : 2min

Au fil de l'histoire de Tourtenay, de nombreuses cavités ont petit à petit été creusées puis aménagées en maison dans la colline faite de roches de tuffeau.

Cet habitat, qu'on appelle ainsi troglodyte s'est vu compléter par un pigeonnier souterrain. Un monument unique dans la région, qui appartient au domaine du Clos de Bois Ménard, une exploitation viticole. La visite guidée du pigeonnier se fait uniquement sur rendez-vous. L'accès au monument se fait par la cour de l’exploitation viticole.

12 mètres de haut

Entièrement bâtie sous terre, la tour du pigeonnier est haute de 12 mètres. Son existence est signalée en surface par une tour circulaire de 3 mètres coiffée d'ardoises. C'est par ici que les pigeons entraient dans leur habitation. Le monument comporte ainsi 1 875 boulins rectangulaires. Ce sont en fait des trous dans le mur du pigeonnier, qui servent de nid au pigeon. On a finalement peu d'informations sur l'histoire de cet élément inédit d'architecture qui, pour certains, a vu le jour au 7 ème siècle.

Des refuges sous terre

On y trouve en fait des souterrains dits de  refuges et les carrières. C'est ainsi toute l'histoire de la commune qui se dévoile au fil des cavités  creusées à plusieurs époques. Les refuges ont probablement été creusés au Moyen Age ou même avant. Ils servent alors d'espace de protection à la population qui s'y abrite pendant les périodes  de conflit ou d'agitation.

Un village qui fait carrière

Quelques siècles plus tard, l’exploitation du tuffeau donne lieu a la création de carrières. Une activité économique qui va faire vivre la commune du 17 ème siècle jusqu’au milieu du 19 ème. De nombreuses  galeries sont créées afin d'extraire la pierre. L'espace ainsi constitué est alors utilisé pour aménager des habitations à moindre coût. Elles sont occupés par les ouvriers des carrières. Un métier parfois exercé par les paysans locaux quand la saison du travail au champ est terminée.

Il faut attendre le 20 ème siècle pour que l’habitat troglodyte et les carrières soient finalement abandonnés à Tourtenay.