Toutes les émissions

Histoires du Poitou avec Patrick Sitaud

Du lundi au vendredi à 7h22, Rediffusion à 12h10

La Grande Guerre côté Poitiers
La Grande Guerre côté Poitiers

La Grande Guerre côté Poitiers Le départ du 125e RI. l’union sacrée

Diffusion du lundi 5 novembre 2018 Durée : 2min

A l'occasion du centenaire de la Première Guerre mondiale, les Histoires du Poitou de Patrick Sitaud nous font revivre La Grande Guerre côté Poitiers, au moment de la mobilisation générale.

Comme pour toutes les villes de France, le premier week-end d'août 1914 restera à jamais gravé dans l'histoire de Poitiers. Le samedi 1er août, l'Allemagne déclare la guerre à la Russie. Le jeu des alliances entre les différents pays oblige la France à réagir. La mobilisation générale sonne le début de quatre longues années de conflit. A Poitiers, le télégramme annonçant la nouvelle arrive le samedi un peu après 16 heures. L'ordre de mobilisation est donné pour le lendemain, le dimanche 2 août.

La nouvelle se répand comme une traînée de poudre

La surprise vient cueillir de nombreux poitevins, citadins ou ruraux, qui vont être contraints d’abandonner du jour au lendemain terres et familles. Dans l'atmosphère pesante de cette journée d'été retentit bientôt un cri d'alarme repris à l'unisson par une foule grandissante : mobilisation générale ! Les cloches des églises sonnent. La musique du 125e Régiment d’Infanterie de Poitiers se fait entendre dans toutes les rues du centre puis s'arrête sur la place d'Armes. La foule est immense. Les balcons et fenêtres autour de la place sont également bondés. L’Hymne national retentit. Toutes les têtes se découvrent. L'émotion est considérable. Quand la musique s'arrête, des cris vibrant montent dans cette atmosphère patriotique et surchauffée : Vive la France ! Vive l'armée  Le 3 août 1914, l’Allemagne déclare la guerre à la France.

L'heure du départ pour le 125e Régiment d’Infanterie

Ils partent ainsi à la guerre le 5 août. Une grande manifestation patriotique est organisée à cette occasion sur la place d'Armes. La foule est une nouvelle fois considérable. Près de 10 000 personnes sont ainsi venues assister au départ des troupes. Installés sur le perron de l'hôtel de ville, les officiels assistent au défilé des troupes. Le maire de la ville, Gabriel Morain, étant mobilisé c’est le premier adjoint Marc Niveaux, qui représente la municipalité. A ses côtés, se trouvent notamment le Préfet Antoine Marty et Monseigneur Humbrecht, évêque de Poitiers. Le 125e Régiment d’Infanterie quitte ainsi Poitiers la fleur au fusil.