Toutes les émissions

Histoires du Poitou avec Patrick Sitaud

Du lundi au vendredi à 7h22, Rediffusion à 12h10

La Grande Guerre côté Poitiers
La Grande Guerre côté Poitiers

La Grande Guerre côté Poitiers. Le rôle de la mairie et les décorations

Diffusion du vendredi 9 novembre 2018 Durée : 2min

A l'occasion du centenaire de la Première Guerre mondiale, les Histoires du Poitou de Patrick Sitaud nous font revivre La Grande Guerre côté Poitiers, alors que les problèmes d'approvisionnement et la remise de décorations rythment la vie municipale.

La priorité donnée au ravitaillement de l'armée et l'afflux de réfugiés, n'est pas sans poser de problèmes côté approvisionnement. Le manque de denrées en tout genre provoque une hausse des prix. Un phénomène qui touche notamment  les populations les plus pauvres Un peu partout en France, les municipalités tentent de les accompagner au mieux.

Maîtrise des prix et cartes de rationnement

A Poitiers, les élus de la Ville, en accord avec le préfet, ont décidé de fixer temporairement le prix du pain, de la viande de boucherie et de la charcuterie, afin d'éviter une hausse trop importante. La Ville distribue également des bons de nourriture pour la viande et les légumes, dans les quartiers. Ces bons ne peuvent pas être refusés par les commerçants. La Ville poursuit l'encadrement des tarifs. En octobre 1916, elle décide de vendre le charbon à prix réduit.  Les cartes de charbon sont remises aux familles de mobilisés ainsi qu’aux ouvriers.  Quelques mois plus tard la situation empire. Au début de 1917, les problèmes d'approvisionnements et la spéculation sur les produits de premières nécessités conduisent les pouvoirs publics à intervenir. Des cartes de rationnement font leur apparition. Des tickets sont ainsi délivrés par la mairie pour certaines denrées comme le sucre, le pain et la viande.

Développer le sentiment patriotique

Dans ce contexte de restrictions, les cérémonies de remise de décorations redonnent un peu de baume au cœur à la population. A Poitiers comme ailleurs, de nombreuses cérémonies de remises de décorations ont lieu. Ces événements se déroulent majoritairement sur la place d’Armes, en public. Des cérémonies sont également organisées place de la Préfecture, sur les terrains d’entraînement ou dans les hôpitaux temporaires.  La remise des décorations se fait en présence des autorités civiles, dont les représentants de la municipalité, et les militaires. Elles contribuent à développer et ancrer le sentiment patriotique. Le pavoisement des lieux publics et des immeubles privés se répand également. Le rapport à la guerre change ainsi dans l'espace public.