Histoires du Poitou avec Patrick Sitaud

Du lundi au vendredi à 7h22, Rediffusion à 12h10

Village de France
Village de France © Getty

La légende de la fontaine du Puyrabier à Magné

Diffusion du vendredi 3 mai 2019 Durée : 2min

Une légende de Magné, dans la Vienne, met en scène la fontaine de Puyrabier.

Nous sommes au sud-ouest de Poitiers, à 2 km de Gençay. La fontaine du Puyrabier y est la source de la Belle, une rivière le long de laquelle s’étale Magné. On dit qu'elle a une eau toujours bleue. Selon une légende locale, cette fontaine a des origines bien étranges.

Pacte avec le diable

Une des versions de ce récit nous transporte il y a bien longtemps, lors d'une année de très grande sécheresse. Des conditions qui inquiètent le propriétaire des lieux de la fontaine et sa jeune femme. Leur troupeau souffre de la soif et risque de bientôt périr. C'est alors que le diable apparaît sous les traits d'un élégant jeune homme, et propose un marché à l'éleveur. En échange de l'âme de sa fille, le jour de ses 20 ans, il aura autant d'eau qu'il voudra dès demain, avant le chant du coq. L'éleveur accepte. La nuit tombée, il aperçoit alors des diablotins, farfadets et lutins qui creusent et déblaient, dans le vallon. L'éleveur raconte le marché à sa femme. Elle a une idée.

Coup de talon et châle bleu

Le couple décide de saouler le coq afin qu'il chante plus tôt que d'habitude. Ils se disent que si les employés du diable n'ont pas fini leur travail, la promesse et le marché ne tiendront plus. L’éleveur et sa femme passent à l'action. Le coq, ivre, se met à pousser de joyeux cocoricos. L'effet est immédiat. Les employés diaboliques s'évanouissent dans la nuit. Furieux d'avoir été dupé par un paysan, le diable donne alors un coup de talon rageur sur le sol, si fort que l'eau jaillit en grande quantité. On raconte que c'est ainsi que La Belle est née. Les années passent. La jeune fille atteint ses 20 ans. Le jour même, le diable, la voyant au bord de la fontaine, se précipite sur elle et l'enlève. En se débattant, elle perd son beau châle bleu qui tombe dans l'eau. On dit que c'est depuis ce temps là que l'eau de la fontaine est toujours bleue.

La Belle a depuis lors donné lieu à la création d'un parc. Un domaine avec notamment des jardins et leurs 20 000 plantes et des cabanes dans les arbres, pour passer des séjours insolites, que je vous invite à aller découvrir.