Histoires du Poitou avec Patrick Sitaud

Du lundi au vendredi à 7h22, Rediffusion à 12h10

La fontaine de Saint-Pissou de Cenon-sur-Vienne est à l'origine d'une légende originale
La fontaine de Saint-Pissou de Cenon-sur-Vienne est à l'origine d'une légende originale © Maxppp - HOUET MICHEL BENELUXPIX/MAXPPP

La légende de Saint-Pissou à Cenon-sur-Vienne

Diffusion du lundi 6 mai 2019 Durée : 2min

La commune de Cenon-sur-Vienne est le berceau d'une légende assez originale.

Située au sud de Châtellerault, Cenon-sur-Vienne est en effet à l'origine d'un récit un peu à part. Il s'agit de la légende de Saint-Pissou.

Un remède à l’incontinence  

Il se raconte qu'à la fin du 18 ème siècle, pendant la Révolution, l’église Saint-Pierre de Cenon abrite les statues des saints Côme et Damien. Alors que la période de la Terreur s'abat sur la France, un individu commet l'irréparable. Il brise en effet une partie des statues, celle qui a Bruxelles, fait la gloire du Manneken-Pis. La légende raconte que pour se venger de cette ablation douteuse, les saints condamnent le vandale  à uriner à chaque fois qu'il est au lit. Il se dit que pour conjurer cette malédiction, notre homme se rend à la bien nommée fontaine de Saint-Pissou. Elle est à priori capable de guérir les problèmes d'incontinence. A cette époque, le curé de Cenon se livre à un savant rituel. Il bénit ainsi l’eau de la source et la chemise des malades qui a préalablement été trempée dans la fontaine. Les chemises doivent ensuite être portée neuf jours de suite afin de résoudre les problèmes d'incontinence.

Une source renommée

Mais l'eau de la fontaine est également utilisée pour bien d'autres usages. On s’en sert par exemple pour préparer le biberon des enfants. Les adultes l'utilisent pour leur part pour mélanger certaines boissons alcoolisées. La source bénéficie ainsi d'une grande renommée. Des voyageurs viennent alors de très loin afin de profiter de ses vertus. Une tradition qui se perpétue jusqu'à notre époque. C'est le cas pendant l’été 1976, qui est extrêmement sec. Un grand nombre de personnes viennent à priori à Cenon pour profiter de  l'eau très pure de la fontaine. L'eau a depuis lors été déclarée non potable. Mais la légende elle, demeure encore dans les esprits des habitants de Cenon-sur-Vienne.