Toutes les émissions

Histoires du Poitou avec Patrick Sitaud

Du lundi au vendredi à 7h22, Rediffusion à 12h10

Village de France
Village de France © Getty

Les antennes américaines de Champagné-Saint-Hilaire

Diffusion du mercredi 3 octobre 2018 Durée : 2min

Champagné-Saint-Hilaire a hébergé une base radio-relais de l'armée américaine. Un équipement dont l'installation est actée il y a tout juste 64 ans aujourd'hui, le 3 octobre 1954.

Après la Seconde Guerre mondiale, un détachement de l’armée américaine sous mandat de l’OTAN (Organisation du traité de l'Atlantique Nord) vient  s’installer à Champagné-Saint-Hilaire dans la Vienne Un réseau d’antennes hertziennes est alors installé sur le sommet de la colline de Fougeré. La colline et ses 195 mètres surplombe les plaines alentour. Un emplacement idéal, retenu pour sa situation stratégique.

3 octobre 1954

Il y a tout juste 64 ans, le 3 octobre 1954, le Conseil Municipal acte cette installation en autorisant la réfection et l’élargissement du chemin menant au site de la future station. La base de Fougeré sort de terre sur une parcelle de 100 mètres sur 100. L'effectif des soldats américains ne dépasse pas les 10 militaires. Officier, cuisinier, gardes et techniciens veillent ainsi sur les antennes.

American way of life

Ces antennes sont des radio-relais. Elle sont orientées à la fois vers Poitiers, Sauzais-Vaussais, Saint-Vincent et Chauvigny. Ces antennes font alors de Champagné un nœud stratégique des communications du sud/ouest de l’Europe. Elles fonctionnent de manière autonome, ce qui laisse pas mal de temps libre aux hommes de la garnison. Le mode de vie américain débarque ainsi dans ce petit coin de la Vienne. Les Harley Davidson, les pickups et la musique made in USA se font alors entendre dans la campagne alentours.

Des antennes déplacées en Turquie

Les soldats de l’Oncle Sam restent à Champagné-Saint-Hilaire jusqu’au milieu des années 60. Le retrait de Paris du commandement militaire intégré de l'Otan, sonne la fin de cette aventure. Le contingent basé sur la base de Fougeré quitte donc le territoire français. Les antennes disparaissent également du paysage. Elles sont finalement remontées en Turquie. Le terrain de l'ancienne  base de Fougeré est mis en vente avec les bâtiments Il est repris par les services des douanes. Un nouveau pylône de 100 mètres supportant plusieurs antennes y est alors installé. Mais ça, c'est une autre histoire.