Toutes les émissions

Histoires du Poitou avec Patrick Sitaud

Du lundi au vendredi à 7h22, Rediffusion à 12h10

Village de France
Village de France © Getty

Les pierres solidaires de l'église Saint-Paul de Poitiers

Diffusion du mardi 11 juin 2019 Durée : 2min

Il y a 65 ans, la première pierre d'une église pas comme les autres est posée à Poitiers.

La première pierre de l’église Saint-Paul de Poitiers, implantée au 174 de la rue du Faubourg du Pont-Neuf, est ainsi posée le 28 juin 1954. C'est le résultat d'un immense mouvement solidaire.

Un quartier et deux paroisses

Nous sommes dans les années 50. Le Faubourg du Pont-Neuf est alors partagé entre deux paroisses. Du côté des Dunes et du Dolmen, les habitants sont rattachés à la paroisse Sainte-Radegonde De l'autre  côté, ils sont rattachés à la Cathédrale. Jean Goupy, sculpteur et tailleur de pierre, est un des habitants du quartier. Il a une idée qui va lancer cette aventure solidaire. Il fait ainsi venir un missionnaire, pour tenir un office dans une salle prêtée par le café des Sports, à l'emplacement de l'actuel Palais de la Bière. C'est une vraie réussite. Les habitants sont nombreux à avoir répondu présent. Devant une telle affluence, l'idée de construire une église dans le quartier fait son chemin. L'évêque de Poitiers donne finalement son accord, à condition que la construction ne coûte rien au diocèse.

Un terrain et une association

Il faut tout d'abord trouver un terrain. Celui d'une ancienne fromagerie est retenu. La petite fille du fromager, Madeleine Ursault, joue un rôle important. Alors en école d’architecture, elle réalise sa thèse de fin d’études sur le projet de construction de cette église. Reste à trouver les financements. Une association dénommée « Les Amis de Saint-Paul de Poitiers » est créée en 1953. Elle organise de nombreuses activités et animations pour récolter des fonds.

Habitants du quartier et tailleurs de pierre

Les pierres qui servent pour la construction de l'église sont acheminées par Jean Goupy, avec l'aide de bénévoles du quartier. Ils font ainsi la navette entre les carrières de Lavoux, Tercé et Chauvigny pour apporter les pierres sur le site du chantier et les tailler. Jean Goupy initie lui même les habitants à la taille de pierre. La première de l'édifice, taillée par le fils du sculpteur, est ainsi posée en juin 1954. Les habitants du quartier font les fondations et la base des murs jusqu’aux vitraux. La suite du chantier est confiée à une entreprise. Après 5 années de travaux, l’église est bénie par Monseigneur Vion, le 28 octobre 1956. La conclusion d'un mouvement solidaire qui marque la vie de ce quartier dans le Poitiers des années 50.