Toutes les émissions

Histoires du Poitou avec Patrick Sitaud

Du lundi au vendredi à 7h22, Rediffusion à 12h10

Village de France
Village de France © Getty

Les prémices des télécommunications à Beaumont-Saint-Cyr

Diffusion du jeudi 9 mai 2019 Durée : 2min

Beaumont-Saint-Cyr, dans la Vienne, héberge un site en lien avec l'histoire des télécommunications.

C'est en effet l'histoire des télécommunications qui nous guident aujourd'hui à Beaumont-Saint-Cyr, à une vingtaine de kilomètres au nord de Poitiers. Le nom d'une des 10 étapes d'un des circuits de randonnée de la commune, intitulé Les seigneurs de Beaumont, nous entraîne au 19 ème siècle. Située sur point culminant à 151 mètres, route de Marigny-Brizay, l'étape du télégraphe est l'occasion de revenir sur ce moyen de communication. C'est sur ce site qu'un télégraphe Chappe a été mis en service en 1824.

25 mots en 38 minutes

Ce type de télégraphe  est inventé par un certain Claude Chappe à la fin du 18 ème siècle. La technique utilisée s'appuie sur des tours, placées sur des points hauts, distants d’environ dix kilomètres. Ce système de communication visuel par sémaphore était composé d’un long mât, sur lequel était fixé un grand bras muni de deux barres articulées, à chacune de ses extrémités Les combinaisons de positons entre le bras et ses extrémités forment des symboles, associés chacun à des mots ou de phrases toutes préparées. Par temps favorable, il est alors possible de transmettre, une dépêche de 25 mots sur une distance de 450 kilomètres en 38 minutes. Le télégraphe est actionné par un employé, muni de longues vues.

Un des 12 postes Chappe de la Vienne

Il peut communiquer avec celui de Montamisé au  sud et Scorbé-Clairvaux au Nord. Au total  la Vienne compte jusqu'à 12 postes. Ils font partie de la ligne qui permet de communiquer entre Paris et Bayonne. En 1844, le territoire français est ainsi couvert par 534 tours dotées de ce système. Seul l’État, communique sur ce réseau. Aucune dépêche privée ne transitent ainsi par ce système. Installé au fur et à mesure du développement du chemin de fer, le télégraphe électrique prend peu à peu le relais. Le réseau des télégraphes Chappe cesse définitivement de fonctionner en 1855.

Pour en savoir plus sur l'histoire de ce moyen de communication, vous pouvez consulter le panneau aménagé à l'emplacement où était situé le  télégraphe à  Beaumont.