Toutes les émissions

Histoires du Poitou avec Patrick Sitaud

Du lundi au vendredi à 7h22, Rediffusion à 12h10

Village de France
Village de France © Getty

Plongeon dans l'histoire à L'Isle-Jourdain

Diffusion du vendredi 12 octobre 2018 Durée : 2min

L'Isle-Jourdain et son un viaduc de plus de 130 ans et 40 m de haut est un lieu reconnu pour le saut en élastique.

Les amateurs de sensations fortes sont en effet à l'honneur aujourd'hui. Le viaduc de l’Isle Jourdain, à 45 minutes de Poitiers, est ainsi devenu au fil des ans un spot reconnu pour le saut en élastique Encadré par l'équipe d'Oxygène 40, on vous y propose une chute libre de 40 mètres au-dessus de la rivière. De mars à novembre, tous les week-ends , vous pouvez ainsi plonger dans le vide pour aller ressentir les effets de la chute libre .

Sur un axe ferroviaire

Le viaduc a été bâti entre 1882 et 1884 pour faire passer la voie ferrée qui allait de Civray au Blanc.  Inauguré en 1891, le viaduc sert au trafic ferroviaire jusqu'en 1969. Depuis le début des années 1990. le saut à l'élastique a redonné vie au site. Il faut dire que ses dimensions se prêtent parfaitement à cette pratique. Le viaduc enjambe ainsi la vallée de ses 12 arches de 20 m d'ouverture  pour une longueur totale de 304 m. Il affiche donc une hauteur d'un peu plus de  40 m. De quoi faire un joli plongeon.

L'île du sieur Jourdain

L'Isle-Jourdain  est très probablement habité depuis au moins le IVe siècle. A l'époque, on connaît ce territoire sous le nom de Isla. Un peu plus tard, il devient Jordanus de Hisla, qui signifie Isle de Jourdain. Un nom qui est celui du seigneur qui règne sur cette partie de la Vienne  à la fin du 11 ème siècle. Le sieur Jourdain y a fait construire son château sur un îlot rocheux. L'Isle-Jourdain est alors le siège d'une baronnie, devenue par la suite marquisat.

Des foires réputées

L'activité économique de la ville est alors notamment rythmée par plusieurs foires qui attirent la foule. Ces événements continuent d'être organisés pendant des décennies. On en trouve la trace après la Révolution. Les foires à bestiaux de L'Isle-Jourdain attirent alors des milliers de personnes. Depuis, la commune a continuer sa route dans le temps, dans son site escarpé et rocheux, sur la rive droite de la Vienne.