Toutes les émissions

Histoires du Poitou avec Patrick Sitaud

Du lundi au vendredi à 7h22, Rediffusion à 12h10

Lanterne des morts
Lanterne des morts © Maxppp - Frauke Scholz

Pourquoi la commune de Saint-Varent est-elle dans un top 100 aux côtés de certaines villes françaises

Diffusion du jeudi 26 octobre 2017 Durée : 2min

Située au Nord du département des Deux-Sèvres, à 11 kilomètres de Thouars, cette commune présente quelques particularités. Il n’existerait en effet qu’une centaine de lanternes des morts en France dont deux qui se trouvent à Saint-Varent.

Une lanterne des morts est un édifice souvent en forme de tour. Au crépuscule, on y hissait autrefois une lampe allumée, supposée servir de guide aux défunts. Celles de Saint-Varent entourent la croix sur la tombe du Curé Sénéchault, Doyen de la commune, décédé en 1883.

L'église.présente également quelques particularités. Après son effondrement en 1854 elle fut reconstruite. Elle fut alors bâtie à l’envers. Sa nef est ainsi dirigée à l’opposé d’une église traditionnelle. Sa charpente est également en forme de coque de bateau retournée.

Précurseur dans le domaine.de l'environnement

La commune se situerait parmi les communes de France qui utilise le moins d’énergie fossile proportionnellement au nombre de ses équipements publics.

Saint-Varent est également signataire de la charte de sauvegarde des chauves-souris. Elle accueille ainsi une des 27 colonies de mise-bas de ces petits mammifères dans le département des Deux-Sèvres.

Tout récemment, la commune a encore innové. Pour découvrir ou redécouvrir Saint-Varent, le site Internet de la commune vous propose un plan interactif.