Toutes les émissions

Histoires du Poitou avec Patrick Sitaud

Du lundi au vendredi à 7h22, Rediffusion à 12h10

Le violoncelle, l'instrument de prédilection d'Auguste Tolbecque
Le violoncelle, l'instrument de prédilection d'Auguste Tolbecque © Getty - Alex Minkin

Pourquoi la ville de Niort est elle dotée d'un conservatoire danse et musique nommé Auguste Tolbecque ?

Diffusion du mardi 14 novembre 2017 Durée : 2min

Bien que né à Paris le 30 mars 1830, Auguste Tolbecque a passé une grande partie de sa vie à Niort.

Ce musicien violoncelliste, concertiste de talent, était également compositeur et luthier. Il est issu d'une famille de musicien. Son père est notamment violoniste. Auguste Tolbecque a appris le violoncelle dès l'âge de 15 ans au Conservatoire de Paris.

Il se marie à Niort en 1856 avec Laure Morisset, professeur de piano. Ils vivent alors rue Ste-Marthe et y possèdent un magasin de librairie-papeterie et musique.

Après un détour par Marseille et Paris, Auguste Tolbecque est de retour à Niort en 1875 Il emménage alors au Fort Foucault, où il installe son atelier de luthier. Cette ancienne forteresse du XIIe siècle est située face au Donjon de Niort.

Passionné par les instruments anciens

Auguste Tolbecque y collectionnera toutes ses acquisitions, et notamment des instruments à cordes.

Ses talents de luthier font merveille. Il reconstitue ainsi de nombreux modèles. Ce sera notamment le cas pour deux lyrones. Cet instrument à quinze cordes était utilisé aux 16 ème et 17 ème siècles. Les deux exemplaires de Tolbecque sont aujourd’hui visibles dans les vitrines du musée Bernard d'Agesci, à Niort.

Auguste Tolbecque savait jouer du piano, du violon et du violoncelle, de l'orgue et des instruments anciens.

C'était également un excellent compositeur

Il est ainsi l'auteur de nombreuses œuvres pour violoncelle solo, violoncelle et piano. Son grand ami Camille Saint-Saëns, pianiste, organiste et compositeur français, lui a dédié son premier Concerto en la mineur.

La carrière musicale d'Auguste Tolbecque aura également des échos niortais. De 1880 à 1887, il est ainsi nommé chef de l'orchestre de la Société Philharmonique de Niort. Il organise alors des soirées musicales privées, Les soirées du vendredi et des concerts exceptionnels le dimanche

Auguste Tolbecque s’éteint à son domicile le 8 mars 1919.