Toutes les émissions

Histoires du Poitou avec Patrick Sitaud

Du lundi au vendredi à 7h22, Rediffusion à 12h10

Village de France
Village de France © Getty

Pourquoi le nom de Georges Lasseron est-il étroitement lié à l'histoire de Niort ?

Diffusion du mardi 19 décembre 2017 Durée : 2min

Ce personnage fut architecte municipal de Niort sous la IIIème République.

Georges Lasseron a introduit pour la première fois le style Art Nouveau dans les bâtiments de la ville de Niort. Une cité qui l'a vu pousser ses premiers cris en 1844. Tout jeune, il suit son père, qui est industriel, à Paris puis à l'étranger.

Influencé par le Baron Haussman

De retour en France, il obtient un diplôme de l’École Supérieure des Beaux-Arts de Paris, section architecture. Le Baron Haussman bouleverse alors la physionomie de la capitale. La reconstruction de l’Hôtel de Ville de Paris en 1871 va beaucoup influencer Geroges Lasseron.

Georges Lasseron est de retour à Niort en 1879. Il succède alors à Simon Durand au poste d'architecte municipal. Des fonctions qu'il occupera pendant 30 ans, de 1883 à 1913. Une période qui va profondément transformer le paysage architectural de la cité niortaise.

A l'origine de nombreuses bâtisses

Georges Lasseron est à l'origine de l'Hôtel de Ville, inauguré en 1901, qui s'inspire donc de celui de Paris. Situé à l’angle de la rue du musée et de la rue Saint-Jean, le Pavillon Grapelli est également une de ses réalisations. Cette ancienne école de dessin, accueille aujourd'hui une galerie d’expositions de 100 m².

Georges Lasseron a aussi conçu les bains douches qui étaient situés rue Basse. Construit en 1913, l'établissement permettait d’accéder à une douche individuelle, 4 jours par semaine, pour un prix raisonnable. Ces bains douches ont été utilisés jusqu'à la fin des années 1980.

On doit également à Lasseron un immeuble de banque toujours existant rue du 24 Février, le lycée de jeunes filles Jean Macé, devenu aujourd'hui Musée Bernard d’Agesci. Le célèbre magasin La Ménagère, situé rue Victor Hugo, est également sorti de son imagination. Cette réalisation traduit une nouvelle fois l'influence parisienne des bâtisses que l'architecte aura l'occasion de bâtir dans sa ville natale.