Histoires du Poitou avec Patrick Sitaud

Du lundi au vendredi à 7h22, Rediffusion à 12h10

Niort la belle...
Niort la belle... © Maxppp - BERTRAND BECHARD

Pourquoi le projet de réhabilitation d'une friche industrielle à Niort porte le nom de Port Boinot

Diffusion du mercredi 11 octobre 2017 Durée : 2min

Un port ? A Niort ? Mais oui madame !

Le nom de Boinot vient tout simplement de la chamoiserie fondée en 1881 par Théophile Boinot.

Les chamoiseries sont toutefois arrivées bien des années avant à Niort.

Cette industrie remonte au XIIe siècle.

Leur développement est lié à la Sèvre niortaise, dont le débit permettait l’implantation des moulins à foulon. De plus, facilement navigable, la Sèvre rendait possible le commerce fluvial.

4 usines, 400 gantiers à domicile et 1100 ouvriers

Fin entrepreneur, Théophile Boinot, alors négociant en laine, rachète une affaire implantée au Moulin Neuf. Ses fils, Louis et Charles, contribuent au développement de l’entreprise familiale. Ils diversifient ainsi la production en créant, un secteur ganterie en 1912. Dans les années 1920, l'entreprise compte quatre autres usines à Niort et une à La Crèche. Elle emploie alors 400 gantiers à domicile et 1 100 ouvriers.

Réhabilitation en parc naturel urbain

Derniers représentants de l’industrie de la chamoiserie à Niort, les usines Boinot ferment finalement en 2005. Le site s'apprête entamer aujourd’hui une reconversion. Les 20 000 m2 qui vont du boulevard Main aux berges de la Sèvre naturelle, de la rue de la Chamoiserie aux Ponts-Main sont l’objet d’un projet de réhabilitation, dénommé Port Boinot, prévoit de transformer le site en un parc naturel urbain.

La livraison du nouveau site est programmée pour la fin 2019,