Toutes les émissions

Histoires du Poitou avec Patrick Sitaud

Du lundi au vendredi à 7h22, Rediffusion à 12h10

VISITE DU DALAI LAMA DANS LE HALL SUR LE THEME DU TIBET A LA FOIRE EXPOSITION DE NIORT
VISITE DU DALAI LAMA DANS LE HALL SUR LE THEME DU TIBET A LA FOIRE EXPOSITION DE NIORT © Maxppp - PIERRE DUCOUSSO/ PHOTOPQR/LA NOUVELLE REPUBLIQUE

Pourquoi y a t-il un lien entre l'aérodrome de Niort-Marais-Poitevin et le Dalaï-Lama ?

Diffusion du mardi 12 juin 2018 Durée : 2min

C'est que le chef spirituel du bouddhisme tibétain s'y est posé en avion le 7 mai 2004.

Invité d'honneur de la Foire exposition

Il atterrit alors en terre deux-sèvrienne à l'occasion de la 76 ème Foire exposition de Niort consacrée au Tibet. Après un voyage aux Etats-Unis et au Canada, le Dalaï-lama fait ainsi escale à Niort via sa plate forme aéronautique. Invité d'honneur de la Foire exposition, il inaugure le pavillon du Tibet devant une foule considérable. Sa participation à cet événement phare du niortais a marqué les mémoires. Une venue qui reste également comme un des grands moments de l'histoire de l'aérodrome qui s’appelle alors encore Niort-Souché.

Au temps des pionniers de l'aviation

La semaine de l'air du 27 mars au 3 avril 1910 lance cette aventure. Elle se déroule sur un terrain militaire appartenant au 3e régiment des Hussards, prêté par l’armée. Les bases du futur aérodrome sont ainsi jetées. Le champ d'aviation déploie ses ailes après la Première Guerre mondiale.

Créé en mars 1927, l’Aéroclub des Deux Sèvres endosse la gestion de la plate-forme. Entre parenthèse pour cause d'occupation pendant la Seconde Guerre mondiale, les activités aériennes niortaises reprennent progressivement à la Libération. Les Américains envisagent d’y implanter une base de planeurs lourds. Ils y construisent ainsi une dizaine de hangars qui ne joueront finalement pas leur rôle.

Un décollage progressif

En 1957, deux  bandes en herbes sont désignées comme pistes d’atterrissage. En 1968, la Chambre de commerce et d’industrie prend la gestion de la plate-forme. Six ans plus tard, une piste de 1 100 mètres de long est créée. Une tour de contrôle et des équipements annexes sortent également de terre. La piste est agrandie en 1981 pour atteindre 1760 mètres.

Les nouvelles infrastructures de l’aérodrome permettent notamment de  développer des vols commerciaux au service des entreprises locales. En 1985, le centre départemental de météorologie des Deux-Sèvres s'installe sur la plate-forme. En 2007 l'aérodrome est finalement rétrocédé à la ville de Niort Il prend le nom de Niort - Marais Poitevin 5 ans plus tard. Depuis, la plate-forme et les différents clubs qui l'animent, continuent d’écrire l'histoire de l'aviation niortaise.