Toutes les émissions

Histoires du Poitou avec Patrick Sitaud

Du lundi au vendredi à 7h22, Rediffusion à 12h10

 Angles sur l'Anglin
Angles sur l'Anglin - B. Bonsch picture alliance Arco Images NewscomMaxPPP

Pourquoi y a t-il une maison Balue à Angles-sur-l'Anglin ?

Diffusion du lundi 12 mars 2018 Durée : 2min

Pourquoi y a t-il une maison Balue à Angles-sur-l'Anglin ?

Située au numéro 2 de la rue du Pont, à deux pas des vestiges de le forteresse cette petite maison en pierre du 15 e siècle.aurait vu naître le cardinal Jean Balue,    Plus connu sous le nom de La Balue cette personnalité poitevine a eu une carrière fulgurante. Il naît à Angles en 1421. Jean Balue quittera un peu plus tard ses terres natales pour aller faire des études à l'université d'Angers. Il en sortira licencié en droit   

De prêtre à cardinal   

Il s'oriente ensuite vers la religion et est ordonné prêtre à Poitiers. Son ascension dans la hiérarchie religieuse ne fait que commencer. Ses relations avec les hauts responsables de l'église le mènent à côtoyer le roi de France, Louis 11. Il devient alors secrétaire et aumônier du souverain.   En 1464, le roi le nomme conseiller au Parlement et conseiller d'État, puis intendant des finances et secrétaire d'État La Balue devient ensuite Évêque d'Evreux puis d'Angers, Le roi disait à priori de lui.   « C'est un bon diable d'évêque pour à cette heure. Je ne sais ce qu'il sera dans l'avenir. »   La Balue, ambitieux, sait très bien où il va. Il devient cardinal en 1467.   

Descente aux enfers   

La grande proximité de La Balue avec le roi provoque la jalousie des courtisans. Le cardinal prend de plus en plus d'importance mais fini par se brûler les ailes. Accusé de trahison après l'interception de lettres compromettantes à l'égard du roi, il perd la confiance du monarque.   Arrêté à Amboise, condamné et dépossédé de ses biens, La Balue est successivement enfermé au château de Tours puis au château d'Onzain près de Blois. Il sera ensuite emprisonné à Loches. Il y restera enchaîné pendant onze ans.   

Un retour en grâce   

L'intervention du pape en sa faveur le sauve de l'exécution. La Balue est finalement libéré en 1480. Il part alors pour Rome où son procès devait être révisé. Il y connaît un retour en grâce auprès du pape tant et si bien qu'il obtient le pardon à la cour de France.   Légat du Pape à Rome, ambassadeur du roi Charles 8 auprès du Saint-Siège, il meurt à Ancône, en Italie, en 1491.