Toutes les émissions

Histoires du Poitou avec Patrick Sitaud

Du lundi au vendredi à 7h22, Rediffusion à 12h10

Village de France
Village de France © Getty

Pourquoi y a t-il une rue Louis Renard à Poitiers ?

Diffusion du mercredi 4 avril 2018 Durée : 2min

C'est un hommage à un grand résistant poitevin.

Louis  Renard est né à Poitiers le 7 décembre 1893. Son père, décède en 1908.  Le jeune Louis est envoyé en Angleterre ou il apprend le négoce. De  retour en France Louis Renard est recruté au grand magasin « Le Printemps  » à Paris.

Il  est ensuite blessé à plusieurs reprises lors de la Première Guerre  mondiale et perd son œil droit. Il est décoré de la Légion d'honneur et  de la Croix de guerre avec Palmes. Après la guerre, il reprend son  travail au Printemps. On le retrouve un peu plus tard chez Michelin où  il s'occupe des marchés avec le Royaume-Uni et les Pays-Bas.

Une personnalité reconnue

En  1927, Louis Renard entre comme collaborateur chez un juriste de  Poitiers. Il rachète l'étude 5 ans plus tard et se fait un nom dans le  monde juridique. Il devient rapidement une personnalité reconnue et  s'implique dans la vie de la cité. Il est ainsi président fondateur des  Auberges de jeunesse, et membre de nombreuses associations culturelles.

Quand  la Seconde Guerre mondiale éclate Louis Renard demande à reprendre du  service. Affecté à Tours, puis à Marseille, Il est démobilisé en juin  1940 et regagne Poitiers en août.

Figure de la Résistance

Louis  Renard écrit alors au général De Gaulle, chef de la France libre en  Angleterre et lui affirme son soutien et sa résistance. Il est ensuite à  l'origine de l'une des premières publications clandestines en France, Le  Libre Poitou Dès la fin de 1940, il devient également le chef de la  Résistance organisée dans la Vienne occupée.

Deux  ans plus tard, 29 membres du Réseau Renard, dont son fondateur sont  arrêtés avec le concours actif de la police de Vichy et de la Gestapo.  Incarcérés à la prison de la Pierre Levée, ils sont tout d'abord  transférés à celle de Fresnes à Paris. Ils seront ensuite emprisonnés en  Allemagne. Louis Renard et plusieurs de ses compagnons sont finalement  exécutés en décembre 1943.

La  rue du centre-ville qui porte son nom et le monument commémoratif du  réseau Louis Renard, implanté dans le cimetière de Chilvert au sud de  Poitiers, lui rendent ainsi hommage.