Toutes les émissions

Histoires du Poitou avec Patrick Sitaud

Du lundi au vendredi à 7h22, Rediffusion à 12h10

Affiche du cabaret Le Chat Noir
Affiche du cabaret Le Chat Noir © Maxppp - MaxxPPP

Pourquoi y a t-il une rue Rodolphe Salis à Jaunay-Marigny dans la Vienne ?

Diffusion du lundi 9 octobre 2017 Durée : 2min

Louis Rodolphe Salis n'est pourtant pas originaire de Jaunay-Marigny. Né à Châtellerault, il venait souvent se ressourcer chez sa tante, au manoir de Lavauguyot, à Marigny-Brizay.

Fils d'un limonadier de Châtellerault, Rodolphe Salis, arrive à Paris en 1872.

Il s'installe au Quartier latin et fabrique alors des chemins de croix et autres objets de piété.

Salis a ensuite l'idée d'associer l'art et le débit de boisson.

Son cabaret, le fameux "Chat noir", ouvre en novembre 1881 à Paris.

Ambiance au cabaret Le Chat Noir - Maxppp
Ambiance au cabaret Le Chat Noir © Maxppp - MaxPPP

Très rapidement, les poètes et les chansonniers qui se produisent au Chat noir attirent la meilleure clientèle de Paris.

On y vient avant tout pour l'ambiance.

Les réparties spirituelles, qui y fusent souvent aux dépens des clients font la renommée de l'établissement.

La radinerie légendaire de Salis marquera aussi les esprits.

Le bonhomme est en effet réputé pour ne payer ni son personnel, ni ses fournisseurs, ni ses artistes !

Rodolphe Salis meurt le 20 mars 1897 à Naintré, où il est inhumé.