Toutes les émissions

Histoires du Poitou avec Patrick Sitaud

Du lundi au vendredi à 7h22, Rediffusion à 12h10

Robert Dalban en 1964 dans le film "La   Mort D'un Tueur".
Robert Dalban en 1964 dans le film "La Mort D'un Tueur". © Getty - REPORTERS ASSOCIES/Gamma-Rapho

Pourquoi y a t-il une salle des fêtes Robert Dalban à Celles-sur-Belle, dans les Deux-Sèvres ?

Diffusion du jeudi 16 novembre 2017 Durée : 2min

Tout simplement parce que ce "tonton flingueur" y est né.

Robert Dalban, de son vrai nom Gaston Paul Barré, est né le 19 juillet 1903. C'est l'un des seconds rôles masculins les plus connus du cinéma français.

Il fait ses débuts dès l'âge de 16 ans au théâtre Montparnasse. Il se fait aussi remarquer comme comique troupier.

Aux débuts des années 1920 , il part en tournée aux États-Unis avec l'actrice Sarah Bernhardt. Il joue ensuite dans des opérettes et des revues au cours des années 1930.

En 1934, on l'aperçoit pour la première fois dans un film. Il tient alors le rôle d'un homme à la gare dans "L'Or dans la rue" de Curtis Bernhardt.

Le début d'une carrière qui le verra propulsé à l'écran.

Il a joué dans plus de deux cents films

Des rôles de truands à ceux de policiers, il va ainsi donner la réplique aux plus grands acteurs du cinéma français. Ils jouent notamment aux côtés de Jean Gabin, Alain Delon, Lino Ventura, Bernard Blier, Paul Meurisse, Jean Marais ou encore Louis de Funès.

Tout le monde se souvient de son personnage du majordome Jean dans Les Tontons flingueurs de Georges Lautner, en 1963 La scène de la cuisine, avec Maître Folace (Francis Blanche), Fernand Naudin (Lino Ventura) et les frères Volfoni – Raoul (Bernard Blier) et Paul (Jean Lefebvre) restera notamment dans les annales des moments cultes du cinéma français.

Robert Dalban tournera pas moins de onze films avec Georges Lautner. On le retrouvera également à l'affiche du film de Robert Hossein, Les salauds vont en enfer mais aussi dans Mon oncle Benjamin d'Édouard Molinaro.

Robert Dalban est également connu pour avoir prêté sa voix à Clark Gable

C'est effectivement lui qui double Clark Gable dans la version française d'"Autant en emporte le vent", et dans d'autres films de la star hollywoodienne.

Il meurt à Paris d'un arrêt cardio-circulatoire le 3 avril 1987.