Toutes les émissions

Histoires du Poitou avec Patrick Sitaud

Du lundi au vendredi à 7h22, Rediffusion à 12h10

Village de France
Village de France © Getty

Pourquoi y t-il un lien entre la commune de Blaslay, dans la Vienne et la peintre Marie Baranger ?

Diffusion du vendredi 20 avril 2018 Durée : 2min

C'est que cette artiste, qui a consacré sa vie à la peinture et à l’expression du sacré, a orné l'intérieur de l'église de la commune.

Elle  y peint un chemin de croix sur les murs de la nef, et une œuvre  consacrée à la Lamentation du Christ dans le chœur. Deux  créations toujours visibles de nos jours. Un chantier qu'elle réalise au  début des années 1940. La réputation de Marie Baranger est alors à son  apogée.

Peintre du sacré

Marie  Baranger voit le jour à Angoulême en février1902. En 1927, elle suit  une formation à l'Atelier d'Art Sacré du peintre Maurice Denis.Elle  étudie ensuite la technique de la fresque avec Paul Baudoin. Deux  rencontres déterminantes qui vont orienter sa carrière. Jusqu'en 1986,  Marie Baranger va ainsi sillonner la France et le monde pour y réaliser  les peintures ornementales intérieures d'un grand nombre d'édifices,  religieux ou civils.

Entre Poitou et arts du monde

Dans  le Poitou, elle travaille ainsi dans les églises de Migné-Auxances, de  Sainte-Thérèse de la Cueille à Poitiers et de Chantecorps en Deux-Sèvres.  On peut également voir le fruit de son savoir-faire à la mairie de  Montreuil-Bonnin dans la Vienne et dans les locaux de l'association le  Toit du Monde, à Poitiers.

Parallèlement  à ces travaux, elle parcourt l'Afrique, l'Asie et le Moyen-Orient. Dans  le Journal de mes voyages, un ouvrage publié en 1981elle raconte cette  vie passée au contact des arts, des cultures et des hommes. Marie  Baranger s'éteint à Poitiers en 2003.

Des origines très anciennes

La  commune de Blaslay est citée avec le nom de Bladelaicus en 774 dans un  document de Charlemagne. La dénomination avec son orthograph eactuelle  est utilisée dès le 13e siècle. Mais on trouve sur la commune des traces  de la présence humaine qui remontent bien avant cette date.

Le  dolmen des Fontaines atteste ainsi de l'implantation d'une communauté  dès le Néolithique, soit entre 7000 et 3300 ans avant notre ère.Des  premiers blalaysiens qui ont donné le point de départ de l'histoire de  cette commune située au Nord-Ouest de Poitiers.