Histoires du Poitou avec Patrick Sitaud

Du lundi au vendredi à 7h22, Rediffusion à 12h10

L'Œuf décoré fait salon à Montamisé
L'Œuf décoré fait salon à Montamisé © Maxppp - Christine Hart PHOTOPQR/L'ALSACE

Quand les œufs font salon à Montamisé

Diffusion du jeudi 27 septembre 2018 Durée : 2min

Tous les deux ans, Montamisé, dans la Vienne. accueille un événement insolite et tout en couleur.

Le Salon de l’Œuf et des arts se déroule en effet ce week-end à Montamisé, à la Maison de la Forêt. Ce salon international de l’Œuf décoré sera l'occasion de découvrir de nombreuses réalisations venant d'un peu partout en Europe.

Œufs de poule.. mais pas que !

Au cours du week-end, il sera ainsi possible d'en savoir un peu plus sur les techniques de travail, de ces artistes ovominiaturistes, comme on les appelle, entre peinture, broderie, incrustation ou gravure. Des chefs-d’œuvre réalisés sur des œufs de poules mais pas que. Les œufs d'autres volatiles tels que ceux des oies ou d'autruches servent par exemple de support à ces créations insolites. Le salon accueille également de l'artisanat d'art pour cette édition 2018 de cet événement  

Fabricants de tamis

La première citation connue de Montamisé remonte au 10e siècle. Un document fait alors mention de Monte Tamisério, que l'on traduit par  Mont des Tamisiers. Il est ainsi probable que le village accueille à cette époque ces artisans fabricants de tamis. Une activité qui jette alors les bases de la dénomination de la commune.

Un moyen de communication révolutionnaire

Montamisé affiche une histoire riche et dense. Une épopée au fil des décennies qui est marquée au début du 19 ème siècle par l'apparition d'un moyen de communication révolutionnaire. A partir de 1823, Montamisé est ainsi dotée d'un poste du télégraphe aérien Chappe. Ce système de communication visuel par sémaphore était composé d’un long mât, sur lequel était fixé un grand bras muni de deux barres articulées, à chacune de ses extrémités

Relais entre Beaumont et Poitiers

Les combinaisons de positons entre le bras et ses extrémités forment des symboles, associés chacun à une lettre de l’alphabet ou à un chiffre de 1 à 10. Actionné par un employé, muni de longues vues, le poste de Montamisé peut ainsi communiquer avec ceux de Beaumont et de Poitiers. La ligne Chappe est finalement peu à peu remplacée par le télégraphe électrique au milieu du 19 ème siècle. Pour en savoir plus, je vous invite à aller consulter le site Internet de Montamisé qui regorge d'informations sur son périple dans le temps. !