Toutes les émissions

Histoires du Poitou avec Patrick Sitaud

Du lundi au vendredi à 7h22, Rediffusion à 12h10

La rue de la Poste aux chevaux nous ramène à l'époque de la poste à cheval
La rue de la Poste aux chevaux nous ramène à l'époque de la poste à cheval © Getty - Dorling Kindersley

Quel boulevard actuel de Poitiers s'appelait auparavant rue de la Poste aux chevaux ?

Diffusion du vendredi 26 janvier 2018 Durée : 2min

Il s'agit du Boulevard du Grand Cerf.

Le  nom actuel proviendrait d'une auberge de cet axe de circulation de  Poitiers dont l'enseigne arborait un cerf. Cette voie, qui mène à la  gare, a pris cette dénomination au 19ème siècle. Auparavant,elle portait  donc le nom de rue de la Poste aux Chevaux.

Boulevard du Grand Cerf à Poitiers - Radio France
Boulevard du Grand Cerf à Poitiers © Radio France - Norb

Un système postal né en Chine

Cette  rue est créée à la fin du 18 ème siècle. Poitiers connaît alors  d’importants travaux. Les fortifications médiévales sont notamment  détruites. On donne ce nom à ce nouvel axe en référence à une poste aux  chevaux qui était installée à Poitiers.

Ce  système de poste aux chevaux a été inventé en Chine. Les Mongols puis  les Arabes et enfin les Européens adoptent progressivement ce système.  Ce service postal fonctionnera en France entre 1477et 1873. 

Sur l'axe Paris-Bayonne

La  Poste aux Chevaux était formée de différents relais. Ils étaient  disposés tout le long d’itinéraires qui sillonnaient la France. En 1798,  16 routes postales étaient ainsi en service. Un chiffre qui montera  jusqu'à 41 au 19ème siècle. 

La  route postale qui passait par Poitiers s’inscrivait sur l'axe Paris –  Bayonne. La distance entre les différents relais était divisée en poste,  demi poste, ou quart de poste. Une poste équivalait environ à 9  kilomètres. En 1856, 1804 relais étaient ainsi encore en service.

La ronde des postillons

Chacun  des relais était dirigé par un Maître de Poste, Il avait sous sa  responsabilité les postillons et la location des chevaux.

Le  postillon montait à l'origine sur le cheval de gauche dit cheval de  brancard. De là, il dirigeait les autres bêtes, dont celle située à sa  droite, qui portait le courrier. Arrivé au relais suivant,le postillon  revenait sur ses pas avec son attelage, après avoir confié le courrier à  un de ses collègues..Les postillons deviendront progressivement  cochers, installés alors sur des diligences.

Avec l’avènement du chemin de fer, la poste à chevaux disparaîtra progressivement. 

Boulevard du Grand Cerf à Poitiers - Radio France
Boulevard du Grand Cerf à Poitiers © Radio France - Norb

Pour approfondir le sujet, un document passionnant édité par La Poste

"Voyager en France au temps de la poste aux chevaux"