Replay du jeudi 28 décembre 2017

Quel est le lien entre le Carmel de Niort et l'Abbaye de Ligugé ?

Ces deux institutions religieuses détiennent en fait le secret de fabrication du Scofa.

Village de France
Village de France © Getty

Le gâteau des carmélites

A l’origine, ce gâteau aurait été créé par un pâtissier de Saint-Maixent-l'Ecole dans les Deux-Sèvres. Le bonhomme aurait eu l'idée de ce mille feuille de meringue et d’amandes, dans les années 1950. La recette aurait ensuite été transmise aux sœurs du Carmel de Niort. Depuis elles perpétuent ce savoir.

Dans les années 2000, elles ont transmis leur recette aux moines de l'abbaye de Ligugé. Le carmel de Bayonne en 2008 et, plus récemment, celui de Lisieux se sont également vu transmettre les secrets de fabrication du gâteau qui, pour certains, dont je fais partie, est une sorte d'avant-goût de paradis.

Une recette tenue secrète

La composition de ce délice monastique est bien protégée. On connaît néanmoins la liste des produits utilisés, dont les initiales ont tout simplement donné son nom au gâteau. Chaque lettre est en effet le début d’un ingrédient.

Dans le détail cela donne :

S comme sucre, C pour crème, O comme œufs, F pour farine et A comme amandes.

On n'en sait pas plus.

Pour vous donner envie d'y goûter, précisons que les feuilles qui donnent sa forme au gâteau sont constituées d'une pâte meringuée sur laquelle une crème et des amandes hachées sont disposées. Un vrai régal, idéal pour finir cette année, voire débuter la prochaine.

Vous pouvez vous procurer ce délicieux gâteau au magasin du Carmel de Niort, installé depuis 2009 à Bessines, aux limites sud de la ville de Niort.

Mais il est également disponible à l’Abbaye de Ligugé et ainsi qu’en divers points de vente à Niort et à Poitiers.

Laissez vous tenter, vous m'en direz des nouvelles !