Toutes les émissions

Histoires du Poitou avec Patrick Sitaud

Du lundi au vendredi à 7h22, Rediffusion à 12h10

Village de France
Village de France © Getty

Quelle est l'origine d'Azay-le-Brûlé?

Diffusion du mercredi 27 juin 2018 Durée : 2min

Il faut remonter à l'époque des premiers hommes pour trouver les origines de cette commune des Deux-Sèvres.

D'Asius à  Azay-le-Brûlé

Les nombreux outils en silex et les pierres polies qui y ont été trouvés, semblent attester de cette présence aux premières heures de l'humanité. Quelques siècles après cette implantation, les Gaulois jettent les bases du développement de la cité. En proximité du village, ils tracent alors une importante voie de circulation, allant jusqu’à l’océan. Des postes de surveillance et de défenses voient également le jour. Une petite troupe est ainsi cantonnée à proximité du village. L'occupation romaine influence ensuite la dénomination de la petite cité. Un notable romain, un certain, Asius, donne ainsi son nom à la localité. La raison pour laquelle la deuxième partie du nom est ensuite accolée semble s'être perdue dans les couloirs du temps. La commune a planté son décors au Nord-est de Niort. Côté patrimoine, Azay-le-Brûlé est dotée d'un pont dont la construction  remonte vraisemblablement à l'époque romaine. L'ouvrage franchit le ruisseau du Chambon. Jusqu'au début du 18ème siècle il est utilisé pour se rendre aux foires et y mener du bétail.

Un site qui fait carrière

La commune a également procédé à la sauvegarde d'un autre élément de son patrimoine. Il s'agit de la Carrière de Ricou qui est exploitée jusqu’en 1970 Jusqu'à cette date, on y extrait des calcaires qui sont utilisés comme matériaux d’empierrement ou de construction. En 1996 la carrière est inscrite à l’Inventaire régional des sites et des espaces naturels d’intérêt géomorphique. Le site comporte ainsi  un intérêt au niveau de ses reliefs  et des processus qui les ont façonnés. C'est un des points qui incite la commune d’Azay-le-Brûlé à  faire l'acquisition du site en 1998. Un projet de valorisation est mis en œuvre autour de l'intérêt géologique majeur du site.  L'intérêt paysager et écologique a également orienté le choix de la commune. Une étude de mise en valeur est réalisée en 2004. Elle est intégrée au projet départemental de mise en  réseau de sites d’intérêt géologique majeur, intitulé l’Homme et la Pierre. L’aménagement du site est réalisé en 2008. Depuis, Il est devenu un lieu de promenade très agréable que je vous invite à découvrir cet été.