Toutes les émissions

Histoires du Poitou avec Patrick Sitaud

Du lundi au vendredi à 7h22, Rediffusion à 12h10

Village de France
Village de France © Getty

Quelle est l'origine de la commune de Celle-Levescault dans la Vienne ?

Diffusion du jeudi 17 mai 2018 Durée : 2min

Cette dénomination tire en fait son origine de deux époques distinctes de l'histoire de cette commune située à 26 km au sud-ouest de Poitiers.

A  l'époque gallo-romaine Celle-Levescault abrite tout d'abord une cella  véneris. Ce temple dédié à Vénus attire alors les foules païennes. Il est  à l'origine du mot Celle. Un peu plus tard, au 6 ème siècle, l'Evêque  Austrapius y séjourne. Evescault viendrait ainsi de la contraction de  ces deux mots.

Un pont médiéval remarquable

Implantée  au pays de Mélusine, la commune est dotée d'une église classée, du 12  ème siècle. Son pont médiéval vaut également le détour. L'ouvrage date du  13 ème siècle.

Il  est construit à l’initiative d'un seigneur de l’époque, pour faciliter  la liaison entre Poitiers et Melle. Il se raconte également que le pont  permet alors au personnel ecclésiastique en transit de contourner le  péage de Lusignan. Le pont permet aujourd'hui de rejoindre la zone de  loisirs en bordure de Vonne.

Avec  ses 110 m de long pour 4,5 m de large, c'est un des plus imposants du  territoire Mélusin. Pour les amateurs de randonnée, un tronçon de 5 km de  la route gallo-romaine, qui reliait Poitiers à Saintes, se situe  également à la limite Est de la commune.

Une chapelle pour Sainte Florence

Celle-Levescault est aussi le creuset de l'histoire de la chapelle Sainte  Florence à Comblé, à l'est de la commune. La tradition raconte qu'au 4ème  siècle, Saint Hilaire, 1er évêque de Poitiers, fondateur du  christianisme en Poitou y prend régulièrement ses quartiers d'été.  L’ecclésiastique y possède alors de vastes propriétés.

Saint  Hilaire propose à une certaine Florence, de s'y installer. La jeune  fille accompagne l'homme d'église depuis un périple en Phrygie, actuelle  Turquie, Florence accepte la proposition et se retire à Comblé pour y  mener une vie d'ermite. Elle y décède à l’âge de 29 ans. La renommée de  Florence va alors grandissante. Comblé devient un lieu de pèlerinage où  de nombreux chrétiens viennent se recueillir au cours des siècles. Une  chapelle est bâtie sur place. C'est aujourd’hui une propriété privée.

Celle-Levescault poursuit quant à elle son parcours au cœur du territoire mélusin.