Toutes les émissions

Histoires du Poitou avec Patrick Sitaud

Du lundi au vendredi à 7h22, Rediffusion à 12h10

Village de France
Village de France © Getty

Quelle est l'origine de la commune de Saint-Rémy en Deux-Sèvres ?

Diffusion du jeudi 19 avril 2018 Durée : 2min

Saint-Rémy est située dans la vaste plaine entre la Gâtine et le Marais Poitevin. Le village est cité pour la première fois en 1080

Il   est évoqué sous la dénomination Terra Sancti Remeii in Niortensi. Sa   paroisse dépend alors de la châtellenie de Fontenay-le-Comte.
On  la retrouve sous le nom de Sanctus Remigius en 1260, puis   Saint-Remy-de-la-Plaine en 1378 pour parvenir au nom actuel quelques   décennies plus tard.

 La légende de Saint-Rémy

Saint-Rémy  fait aussi référence à une légende deux-sèvrienne. L'histoire raconte  ainsi que Rémy, jeune berger païen, se convertit au  christianisme après  avoir assisté à un miracle. Une jeune religieuse nommée Pezenne aurait en effet fait jaillir une source devant lui. La  légende de Saint-Rémy se  prolonge ensuite dans la vallée de la Sèvre où  il devient ermite.

L'église  Saint-Rémy fait partie des traces du passé de la commune  encore visible  de nos jours. Elle est inscrite à l'inventaire  supplémentaire des  monuments historiques depuis 1925. L'édifice possède  une cloche fondue  en 1784, provenant d'un couvent franciscain de La  Rochelle.

Les tours noires

Deux  tours, vestiges d'un ancien château, sont également encore  visibles.  Ces deux imposantes constructions de pierres et le porche qui  les relie,  ont d'ailleurs inspiré Laurent Cornut, un auteur local.  Elles se  retrouvent ainsi au cœur de son recueil de nouvelles  fantastiques,  intitulé Les tours noires. Un ouvrage qui nous raconte  les péripéties de  cinq jeunes Rémytois intrépides qui enquêtent pour  ramener la paix au  sein de leur ville.

En garde à Niort

On  raconte qu'au 14 ème siècle le puissant duc Jean de Berry a plus  que  marqué les esprits rémytois. Il fait ainsi savoir aux manants  de Saint-Rémy,  qu'ils doivent, à tour de rôle, aller monter la garde au  château de  Niort. Une demande qui, a juste titre, est considérée comme  abusive par  les habitants. Rappelé à l'ordre par le seigneur d'alors,  ils furent  malgré tout obligé de se plier à ses volontés. Une requête,  qui s'est  ensuite perdue dans les oubliettes de l'histoire, pour le plus  grand  bien des rémytoises et des rémytois,