Toutes les émissions

Histoires du Poitou avec Patrick Sitaud

Du lundi au vendredi à 7h22, Rediffusion à 12h10

Poitiers vue générale
Poitiers vue générale © Maxppp - BERTRAND BECHARD

Quelle est l'origine de la rue Carnot à Poitiers ?

Diffusion du lundi 7 mai 2018 Durée : 2min

Cette dénomination remonte à l'année 1895.

La  municipalité décide alors de donner le nom de Marie-François-Sadi  Carnot à cet axe de circulation. La voie rend ainsi hommage au  président de la République assassiné à Lyon en juin 1894.

Un  choix qui vient aussi des origines de Sadi Carnot. Du côté de sa mère,  il descend en effet d'une famille poitevine installée à Poitiers dès le  17 ème siècle. Cette rue, qui prend naissance au niveau de la place  d'Armes, se prolonge jusqu'à la rue de la Tranchée.

La rue de la Truie qui file

Si  l'on remonte aux alentours du 15 ème siècle, on retrouve la rue avec le  nom quelque peu coquasse de rue de la Truie qui file. Au 16ème siècle,  on reste dans le monde animal et elle endosse le nom de rue du Mouton.  Vers le milieu du 18 ème siècle, elle se nomme successivement rue de la  Messagerie puis rue des Trois Piliers.

Messageries royales...

L'origine  de la rue est très ancienne. Elle est en effet sur le tracé d'une  ancienne voie romaine qui date du 1er siècle de notre ère.Cette route  est ensuite une voie royale puis nationale. Pendant des décennies, c'est  par ici que toutes les diligences et les services de messagerie  passent, avant l'arrivée du chemin de fer dans la ville. Au numéro 44 de  la rue, se trouve alors le bâtiment des Messageries royales. C'est en  fait la caisse centrale où les postillons, ces postiers à chevaux,  viennent déposer leur argent.

… et vers à soie !

Plus  insolite, une des bâtisses de la rue accueillait jusqu'au milieu du 19  ème siècle, une magnanerie. Il s'agit en fait d'un local où on pratique  l'élevage du vers à soie. C'est à priori le Comte de Blossac, alors  qu'il est intendant du Poitou qui fait bâtir cette maison vers 1780 pour  y installer cette activité. Une activité qui connaît malheureusement  peu de succès. La bâtisse est finalement détruite en 1842.

Depuis  cette époque, la rue Carnot a connu bien d'autres métamorphoses.  Aujourd'hui encore, c'est un des axes de circulation principaux pour  accéder au centre-ville de Poitiers..