Toutes les émissions

Histoires du Poitou avec Patrick Sitaud

Du lundi au vendredi à 7h22, Rediffusion à 12h10

Village de France
Village de France © Getty

Quelle est l'origine du nom de la commune de Sainte-Verge en Deux-Sèvres

Diffusion du mardi 10 octobre 2017 Durée : 2min

Située au nord du département des Deux-Sèvres, à trois kilomètres au nord de Thouars, la commune de Sainte-Verge porte un nom qui mérite que l'on s'y attarde.

Cette dénomination, qui pourrait prendre un caractère tendancieux viendrait de légendes locales.

Cela pourrait venir du IVème siècle et d'une jeune bergère prénommée Virgana, ou Viergue.

A l'âge de treize ans, la jeune fille se convertit au christianisme. Son païen de patron l'aurait alors tuée.

Selon Une autre version, Virgana aurait été une grande demoiselle dont la famille aurait été persécutée et qui aurait été forcée à se cacher dans les bois.

Finalement, la croyance populaire a retenu la version de la bergère.

A sa mort, elle aurait été inhumée dans l'église, auprès du grand autel avec, gravé sur son tombeau, Une quenouille munie d’une poignée de chanvre avec son fuseau.

C'est à ce moment que la paroisse et l'église ont prit le nom de Sainte-Viergue.

Le tombeau est vénéré jusqu’à la Révolution de 1793.

La sépulture n'a pas résisté à la Révolution. Elle est renversée et les cendres de Virgina sont dissipées.

Un tombeau très vénéré

Les fidèles de la paroisse continuent toutefois à la vénérer. Ils raclent ces cendres pour les mélanger à l’eau d’une fontaine.

Le breuvage ainsi obtenu permettait de lutter contre la fièvre.

Mais comment Sainte-Viergue a perdu son "I" et son "U" ? Dieu seul le sait...

A noter que l'église de Sainte-Verge est l'une des rares églises à avoir la devise de la République "Liberté, Égalité, Fraternité" gravée dans la pierre.