Toutes les émissions

Histoires du Poitou avec Patrick Sitaud

Du lundi au vendredi à 7h22, Rediffusion à 12h10

Village de France
Village de France © Getty

Quelle personnalité native d'Echiré a fréquenté la cour de Louis 14 ?

Diffusion du lundi 4 juin 2018 Durée : 2min

Il s'agit de l'écrivaine et mémorialiste, Marthe-Marguerite de Caylus.

De  son nom de jeune fille, Marthe-Marguerite Le Valois de Villette, elle est née au château de Mursay, à Échiré, en 1671. Cette  gentilhommière,comme on dit à l'époque, appartient à son  arrière-grand-père Agrippa d'Aubigné. Marthe-Marguerite est ainsi une  descendante de ce célèbre écrivain et poète baroque.

Nièce de Madame de Maintenon

Marthe-Marguerite  fait son entrée dans les plus hautes sphères parisiennes par  l'intermédiaire d'une des favorites du roi, la célèbre Madame de  Maintenon. Elles sont toutes les deux de la même famille.  Marthe-Marguerite est en effet la nièce de la Maintenon.

Nous  sommes en 1680. Au début, la jeune fille vit assez mal d'être ainsi  séparée de ses parents. Elle le raconte d'ailleurs dans ses Souvenirs en  ces termes. « Je pleurai d'abord beaucoup, mais je trouvai le lendemain  la messe du Roi si belle, que je consentis à me faire catholique. »

Aux côtés de l'élite intellectuelle

Alors  qu'elle n'est âgée que de 13 ans, elle épouse le marquis de Caylus, de 5  ans son aîné. Le mariage se déroule dans la chapelle royale à  Versailles, le 14 mars 1686. Son physique et son esprit joyeux ne  laissent pas la cour indifférente. Elle se fait rapidement remarquer et  côtoie l'élite intellectuelle de l'époque.

Marthe-Marguerite  de Caylus rencontre notamment le dramaturge et poète français, Jean  Racine. Elle se retrouve ainsi à jouer dans les  représentations originales d’Esther. Cette tragédie en trois actes et en  vers avec chœurs, est écrite et mise en scène par Racine , en l’honneur  du Roi et de Madame de Maintenon.

Souvenirs au temps du Roi Soleil

Dans  ses Souvenirs, Marthe-Marguerite de Caylus évoque cette œuvre en  expliquant que « tous ces grands personnages font revivre l’esprit même  de Versailles au temps du Roi Soleil ». Intitulées Souvenirs de Madame de  Caylus, ses mémoires portent ainsi un regard éclairés sur son époque.  L'ouvrage est publié par Voltaire. Il sera réimprimé plusieurs fois au  fil des siècles. Morte à Paris en 1729, Marthe-Marguerite de Caylus  laisse ainsi un témoignage captivant sur sa vie et les coulisses de la  cour du Roi Soleil.