Toutes les émissions

Histoires du Poitou avec Patrick Sitaud

Du lundi au vendredi à 7h22, Rediffusion à 12h10

Village de France
Village de France © Getty

Saint-Antoine, des porcs et des poils à Château-Garnier

Diffusion du mercredi 29 août 2018 Durée : 2min

Située dans le pays Montmorillonnais, à 40 km de Poitiers, la commune de Château-Garnier, possède de jolis coins pour se détendre et se balader. Mais c’est pour son église qu’elle vaut aussi la visite et notamment un tableau bien particulier.

Ce tableau c'est celui de Saint-Antoine aux cochons. Situé dans l’église Saint Maurice, cette œuvre a fait l'objet d'un culte un peu particulier. Il se raconte en effet que, pendant des décennies, les éleveurs viennent y prier Saint-Antoine afin de préserver leurs élevages des maladies. Sans doute pour donner plus de poids à leurs prières, ils déposent également des poils derrière le tableau. L'histoire ne dit pas si leurs vœux ont été exhaussés. L’édifice religieux abrite également une statue de la Vierge à l’enfant.

Sentiers et aire de loisirs

Côté découverte, Château-Garnier propose aux randonneurs de découvrir la campagne environnante en empruntant le sentier dénommé sur la route du Père "Brochille". Si on se dirige vers la rue des Étangs, on y trouve également une aire de loisirs de 17 hectares. Un endroit bien sympa qui propose une multitude de services et de loisirs. Vous y trouverez notamment une zone de pêche, un terrain de tennis un mini-golf et un camping.

Savoir « fer »

Si l'on remonte dans le temps, on trouve trace d'une occupation humaine dès la préhistoire. La région est alors couverte de forêts et de brandes. Quelques groupes y ont trouvé refuge le long du Clain. Un peu plus tard, à l’âge du bronze et à l’âge du fer, les premières forges font leur apparition. La composition du sol de la commune va orienter le développement de l'activité humaine. Château-Garnier devient ainsi une zone d’exploitation du fer.

Une mairie en 1868

Le village est ensuite la cible de tragédies générées par le cour de l'histoire. La guerre de Cent Ans, puis les guerres de religion marquent ainsi la vie de la commune au cours d'incendies, pillages, vols et autres massacres. 1868 marque ensuite une étape importante dans l'histoire de Château-Garnier avec la construction d'une mairie. Une commune qui, 150 ans plus tard, continue d’écrire son histoire au cœur du  pays Montmorillonnais