Toutes les émissions

Histoires du Poitou avec Patrick Sitaud

Du lundi au vendredi à 7h22, Rediffusion à 12h10

Village de France
Village de France © Getty

Un saint aux origines de Mairé-Lévescault

Diffusion du lundi 13 mai 2019 Durée : 2min

Mairé-Lévescault est une commune des Deux-Sèvres qui a pris son essor sous l'impulsion d'un saint homme au 6 ème siècle.

Les saints qui ont foulé les terres du Poitou ont en effet régulièrement joué un rôle prépondérant dans l'histoire de notre région. Située à 50 kilomètres au sud est de Niort, la commune de Mairé-Lévescault en est un bel exemple. Faisons tourner ensemble la grande roue de l'histoire locale. Sur le cadran temporel de Mairé l’Evescault le 6 ème siècle s'inscrit comme celui d'un commencement.

La vie d'ermite de Saint Junien

Un saint du nom de Junien, qui n'a pas encore acquis le titre de patron des laboureurs Poitevin, décide de s'installer en ce lieu. Junien est le fils de nobles gallo-romains. Il voit le jour à Brioux et passe son enfance près de Périgné, à une trentaine de kilomètres à l'ouest du village de Mairé. Très tôt, il s’adonne à la méditation et au recueillement. Junien part alors s'isoler afin de se retirer du monde des vivants. Il acquière rapidement la notoriété d'une saint homme. Bon  nombre  d’adeptes le  rejoignent. Fuyant cet afflux inattendu de fidèle, il décide de s’installer ailleurs.

Un miracle qui change tout

L’installation sans autorisation de Junien sur le domaine royal n'est pas du goût de tout le monde. A commencer par Clotaire  premier,  Roi  des Francs et fils de Clovis. En  559,  le souverain demande à rencontrer Junien dans son domaine de Javarzay. Arrivé devant le roi, Junien se prosterne. Clotaire s'apprête à le sermonner sévèrement. Il se raconte que le bâton de l'ermite se met alors en mouvement pour s’immobiliser verticalement au centre de la pièce. La stupeur s'empare de l'assistance et notamment du roi. Impressionné par ce miracle, Clotaire se ravise. Au lieu de le sermonner, il propose alors à Junien une des terres de son domaine.  Junien choisit Mairé.

Saint patron des laboureurs du Poitou

Le moine y fait bâtir un monastère. Son titre de saint patron des laboureurs du Poitou lui est donné quelques décennies plus tard. En 585, alors que la famine sévit en France, avec ses disciples, il défriche des terrains abandonnés pour subvenir aux besoins des pauvres. Junien meurt finalement le 13 août 587, à priori le même jour que Radegonde de Poitiers, mais ça, c'est une autre histoire..