Toutes les émissions

Histoires du Poitou avec Patrick Sitaud

Du lundi au vendredi à 7h22, Rediffusion à 12h10

Village de France
Village de France © Getty

Une nouvelle page de l'histoire de La Ferrière en Parthenay se tourne

Diffusion du jeudi 30 août 2018 Durée : 2min

Après 10 mois de travaux, les services de la mairie de La Ferrière en Parthenay, qui avait trouvé refuge dans la salle des associations, le temps de la réhabilitation, ont retrouvé leur bâtisse d'origine.

Un bâtiment qui a été rénové du rez-de-chaussée à l'étage. L'accueil a notamment fait l'objet d'un relooking complet pour plus de fonctionnalité et de convivialité. La mairie tourne  ainsi une nouvelle page de son histoire .

Alimenter les forges

La richesse de son sol en minerai de fer est à l'origine du nom de la Ferrière en Parthenay. Une ressource qui est exploitée bien avant l’ère chrétienne par des fondeurs itinérants. Les carrières à ciel ouvert de minerai donnent ainsi du travail aux Ferrariens et Ferrariennes pendant un long moment. Une activité qui trouve un développement important avec la création de la Forge à fer de La Peyratte, à une dizaine de kilomètres de la Ferrière,. Le minerai, et le combustible, issu des bois tout proches, vont ainsi alimenter la forge. Le nom d'un lieux-dit  de la commune évoque pour sa part une autre activité. Le hameau de la Verrerie rappelle ainsi la présence d'ouvriers verriers à La Ferrière.

Terrain de chasse des rois

A une époque, les bois de la Ferrière en Parthenay bénéficient d'une belle réputation pour la chasse. On raconte ainsi que Louis XI au printemps 1470 ou encore François 1er en 1543 viennent y chasser.

De cantine à salle des fêtes

Une bâtisse rappelle pour sa part un autre épisode de l'histoire locale. Le bâtiment de l'ancienne salle des Fêtes, qui est communément appelée  La Baraque, est en effet construit par les allemands pendant la Seconde Guerre mondiale. Ils s'en servent alors de cantine. A la fin de la guerre, le bâtiment accueille des bals et les repas de mariage et fait office de cinéma. Il est finalement démolit en Juin 1970. La salle des Fêtes actuelle est pour sa part inaugurée quelque mois auparavant, en octobre 1969.

Elle a fait l’objet de travaux de rénovation il y a 5 ans, prolongeant ainsi l'épopée de la Ferrière en Parthenay au cœur de l'histoire des Deux-Sèvres.