Replay du jeudi 1 janvier 1970

Naufragé volontaire sur le phare de Tévennec

Mis à jour le

Histoires littorales sur le phare de Tévennec, au large de la Pointe du Raz. C'est sur ce caillou posé sur l'eau, qu'un homme a décidé de vivre tout seul pendant 60 jours cet hiver.

Marc Pointud va passer 60 jours seul au milieu de l'océan dans le phare de Tévennec
Marc Pointud va passer 60 jours seul au milieu de l'océan dans le phare de Tévennec © Radio France

Le phare de Tévennec est posé sur un rocher, au milieu de la mer à quelque milles de l'île de Sein et de la pointe du Raz. Pour s'y rendre, il faut partir d'Audierne dans le sud Finistère. On y accède après moins d'une heure de traversée. 

Dans le bateau, Marc Pointud, 64 ans a emmené dans ses bagages, des chaises et un lit. Du "mobilier" qu'il va devoir remonter jusqu'au phare, quelques mètres plus haut. Une vieille bâtisse avec un petit logement et une lanterne. C'est la seule maison phare en mer. C'est là qu'il va passer 60 jours cet hiver, à partir du mois d'octobre. Mais ici ce lieu unique n'est pas de tout repos. Le puissant raz de Sein bouillonne.

Un phare maudit ? 

Naufrages, maladies, folie et même fantômes... En 35 ans, 23 gardiens dont quatre femmes se sont succédé dans ce phare. Plus personne ne voulait y vivre. C'est la raison pour laquelle les Phares et Balises n'ont pas eu d'autres choix que d'automatiser la lanterne. C'était en 1910 !

Pour accéder au phare de Tévennec, une échelle
Pour accéder au phare de Tévennec, une échelle © Radio France

Et aujourd'hui, Marc veut y vivre seul deux mois cet hiver. Cette opération, il l’appelle "Lumière sur Tévennec". Un défi unique humain et culturel pour mettre en lumière la renaissance de ces lieux destinés dans le futur à la résidence d’artistes sélectionnés et la sauvegarde du patrimoine emblématique des phares en mer. "Elle s’inscrit dans la continuité de l’histoire des gardiens de phare qui y vécurent si difficilement et dont les derniers quittèrent définitivement Tévennec en 1910. Personne n’a donc séjourné dans ce phare depuis 105 ans, lieu que la légende dit hanté dans les parages de la baie des Trépassés " raconte Marc Pointud. "Lumière sur Tévennec" souhaite restaurer la présence humaine sur ce rocher à l’occasion du 140ème anniversaire de cette maison-feu, allumée en 1875.

EN SAVOIR PLUS sur Lumière sur Tévennec