Histoires Littorales

Rencontre avec un acousticien sous-marin

Thomas Folegot, fondateur de Quiet oceans
Thomas Folegot, fondateur de Quiet oceans © Mikaël Roparz-Radio France

Thomas Folegot a un objectif : protéger la faune des nuisances sonores. A Brest, dans son entreprise, il mesure le bruit de la pollution sonore en mer.

Thomas Folegot est un expert reconnu au niveau international dans le monde des sons sous-marins. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est régulièrement sollicité par les gouvernements et les industriels qui souhaitent se lancer dans des projets sous-marins. Il a monté une entreprise à Brest, Quiet Océan, spécialisée dans la mesure de ces bruits sous la mer. "Une règlementation européenne a déclaré le bruit comme étant un indicateur de bon état écologique " explique Thomas Folegot. "A partir de là, le bruit sous-marin est devenu un enjeu pour ces impacts sur la faune marine, et ils doivent être pris en compte par les industriels quand par exemple on veut installer des éoliennes en mer ".

Surveillance du bruit sous la mer en temps réel

Au quotidien, son métier consiste à "cartographier le bruit sous-marin pour être capable d’évaluer les risques ". Le but, c’est de ne pas menacer les espèces marines. 

La pollution sonore liée au trafic maritime dans le rail d'Ouessant le14 juillet 2014 à 10h36
Contrairement à ce que l’on peut penser, sous la mer ce n’est pas le monde du silence. Les porte-conteneurs, chimiquiers qui sillonnent les mers font du bruit. Il faut imaginer le bruit continu dans certaines zones comme le rail d’Ouessant où transitent chaque jour en moyenne environ 150 navires de commerce par jour ! 

Quiet Océans cartographie les pollutions sonores sous la mer, un peu comme les prévisions météorologiques fournies par Météo-France. "On est capable de dire qu’à cet endroit-là on est dans une zone plutôt tranquille ou à tel endroit on a une concentration du bruit qui peut être liée à telle ou telle activité " poursuit l’acousticien sous-marin. 

Voici par exemple quelques bruits sous-marins enregistrés par Quiet Océans :

 

En 2014, la Commission européenne a dressé un bilan alarmant de l'application de la règlementation européenne sur le bruit sous-marin entrée en vigueur en 2008. Bruxelles pointe le manque d'ambition des Etats membres dont la France.

EN SAVOIR PLUS Histoires Littorales : des micros sous la mer.