Ils font le Pays Basque

Du mardi au jeudi à 18h10

Roger Goyeneche Directeur à la Culture et au Patrimoine à la ville de Bayonne
Roger Goyeneche Directeur à la Culture et au Patrimoine à la ville de Bayonne © Radio France - Isabelle Noguès

Roger Goyeneche, directeur de la culture et du patrimoine à la ville de Bayonne

Diffusion du mardi 25 février 2020 Durée : 26min

Du groupe de danses bayonnais "Orai Bat" jusqu'au poste de Directeur de la Culture et du Patrimoine à la ville de Bayonne en passant par la création de Leinua, le parcours d'un passionné de la danse basque : Roger Goyeneche.

Roger Goyeneche est aujourd'hui le Directeur de la Culture et du Patrimoine à la ville de Bayonne. Il a gravi progressivement les échelons, du jeune passionné de danse qu'il était dans son adolescence, jusqu'au poste au centre de la vie culturelle de la municipalité bayonnaise. 

Roger Goyeneche a grandi entre le quartier de Bayonne Balichon et la commune voisine de St Pierre D'Irube. Il est très vite passionné par la danse, mais ses études le mènent vers un diplôme d'ingénieur en fabrication mécanique. Mais voilà, la mécanique ne le passionne pas, et il va s'investir rapidement  au sein du groupe de danses du quartier St Esprit à Bayonne, Orai Bat. Il en devient salarié, et passe le diplôme d'animateur socio-culturel.  Avec des anciens membres d'Orai Bat, à la fin des années 80, il fonde "Leinua", groupe de danses basques à St Pierre d'Irube. 

En 1984 Roger Goyeneche est recruté au sein du Centre Culturel du Pays Basque, en tant que spécialiste de la danse, et il intègre la Scène Nationale de Bayonne en 1988 au moment où le centre culturel donne naissance à l'institut Culturel Basque d'un côté, et à la Scène Nationale de l'autre.

Roger Goyeneche occupera différents poste au sein de la Scène Nationale de Bayonne, aujourd'hui "Scène Nationale Sud Aquitain", allant du chargé de programmation jusqu'à un poste d'administrateur; C'est en 2016 qu'il prend le poste de Directeur de la Culture et du Patrimoine à la ville de Bayonne. 

Mots clés