Les séries France Bleu

Ils ont fait l’Histoire !

En semaine à partir de 15h08

John Lennon, auteur-compositeur-interprète, 1963.
John Lennon, auteur-compositeur-interprète, 1963. © Getty - Popperfoto

8 décembre 1980 : John Lennon est assassiné

Diffusion du mercredi 16 janvier 2019 Durée : 3min

Jérôme revient sur une date qui a marqué son époque, celle de l’assassinat d’un chanteur à la renommée planétaire.

Le 8 décembre 1980 la nouvelle fait la une dans le monde entier, et notamment la une du journal de 20H présenté par Patrick Poivre d’Arvor « Madame, Mademoiselle, Monsieur, bonsoir c’est un enfant du siècle qui vient de mourir assassiné ce matin à New-York, John Lennon avait 40 ans tout juste ».

Alors qu’il rentrait chez lui avec sa femme Yoko Ono, après une séance d’enregistrement au Record Plant Studios, Mark David Chapman a vidé son barillet dans le dos du chanteur qui est mort quelques minutes plus tard en arrivant à l’hôpital. Ainsi s’est arrêtée la vie de John Winston Ono Lennon, né le 9 octobre 1940 à Liverpool en Angleterre.

L’un des 4 « Garçons dans le vent » ces fameux Beatles, groupe formé quand il avait 20 ans, et devenu l’un des plus célèbres groupes de rock de l’Histoire. John Lennon c’est 12 albums avec les Beatles, 8 albums studios en solo, plus de 200 chansons et des dizaines de millions de disques vendus

La motivation de l’assassin ? Vouloir être célèbre. Il est totalement oublié. Ses demandes de liberté conditionnelles sont régulièrement rejetées et il continue de purger sa peine de perpétuité dans la prison d’Attica, prison curieusement chantée par Lennon « Attica State », chanson extraite de l’album Some Time in New York City

John Lennon lui reste célèbre. Il a donné son nom à des rues aux quatre coins de la planète dont trois en France. Ces albums continuent de se vendre des années après sa mort. L’homme qui offert au monde des chansons mythiques telle « Imagine » qu’il a composé avec sa femme Yoko Ono.  Chanson sur laquelle le monde aime se recueillir quand la violence a soufflé des vies, comme celle de celui qui l’a composée. On l’a écoutée et chantée après des attentats. On la chantera encore chaque fois qu’on prendra le temps d’espérer un monde meilleur. Le talent de John Lennon lui a permis d’être bien plus qu’un chanteur. Lui qui était universel est devenu éternel.