Les séries France Bleu

Ils ont fait l’Histoire !

En semaine à partir de 15h08

Gilles Laval de Retz ou Gilles de Rais ou encore Barbe Bleue.
Gilles Laval de Retz ou Gilles de Rais ou encore Barbe Bleue. © Getty

À Champtocé vécu Barbe Bleue

Diffusion du vendredi 25 mai 2018 Durée : 5min

Nous nous arrêtons au Château de Champtocé. Ses ruines, majestueuses, perpétuent le souvenir d’un homme qui a laissé l’une des plus horribles traces dans les mémoires : Gilles de Rais.

Champtocé sur Loire, aux confins de l’Anjou. Ici le dolmen du ruisseau, là le dolmen de la Romme, dont il émane quelque magie. L’Eglise Saint Pierre, un peu ramassée sur elle-même, se souvient avoir vu passer des générations d’hommes et de femmes depuis sa fondation il y a 6 siècles. Plus haut, l’énorme château de Champtocé continue de dresser ses augustes ruines vers le ciel changeant des bords de Loire. Des murailles puissantes. Une haute tour éventrée. La seule qui reste des 11 qui couronnaient la motte. 

Des ruines, c’est vrai, mais qui rappellent encore, des siècles plus tard, la puissance de l’énorme château de Champtocé. Qu’un nuage un peu dodu passe dans le ciel, et l’ombre de la tour devient menaçante. On frissonne. Et on peut. Les murs de Champtocé ont connu l’innombrable. Ici vivait celui dont le souvenir a traversé le temps autant que les ruines de sa demeure avant de parvenir jusqu’à nos contes d’enfance. 

Ces histoires de monstres ou d’ogre. L’ogre qui mange les enfants. Barbe bleue. Vous vous souvenez ? Ici a vécu celui qui a inspiré la terrible légende de Barbebleue. Il s’appelait Gilles de Rais. De son nom complet Gilles de Montmorency Laval, chevalier, Baron de Retz, seigneur de Champtocé, Machecoul et autres fiefs en Anjou, Maine, et Bretagne. Maréchal de France. Un homme puissant, dès la naissance, puisque né vers 1405 d’une famille apparentée aux rois de France. Héritier d’un immense domaine, et de plusieurs forteresses, Gilles a choisi d’être fidèle au roi de France Charles VII en pleine guerre de 100 ans. C’est comme ça qu’il a rencontré  la plus célèbre française de tous les temps, Jeanne d’Arc. Il est devenu son ami. il l’a suivie vers la victoire. Sa disparition l’a laissé inconsolable. 

Charles VII lui a été bien plus reconnaissant que pour la Pucelle. Il a fait Gilles de Rais maréchal de France. Gloire, fortune, le Baron de Rais avait tout. Jamais il n’a su se satisfaire. Il a tout fait pour avoir toujours plus. Fusse au prix du sang des autres, aux prix de la vie d’enfants innocents et aux prix de son âme.