Les séries France Bleu

Ils ont fait l’Histoire !

En semaine à partir de 15h08

Portrait de Napoléon Bonaparte par Francois Gérard dit baron Gérard.
Portrait de Napoléon Bonaparte par Francois Gérard dit baron Gérard. © Getty

A quoi ressemblait Napoléon ?

Diffusion du lundi 15 octobre 2018 Durée : 3min

Napoléon a été souvent représenté en peinture ou en sculpture. Pourtant, pas sûr que ce soit si ressemblant que ça.

Le grand peintre David, lui-même, a dû refaire son célèbre tableau, notamment pour corriger la bouche de l’empereur. Il faut dire que Napoléon était une plaie pour les artistes qui l’ont représenté, il ne tenait pas en place. À tel point que pour l’un de ses portraits, Joséphine, sa première femme, l’a obligé à s’asseoir sur ses genoux. 

De Napoléon on sait qu’il faisait 1m 68. Jeune général, il était mince, mais il faut dire qu’il était toujours en vadrouille, le cul sur sa selle. Il avait le teint plutôt jaune. Châtain foncé, il portait les cheveux longs pendant sa jeunesse, mais ça ne durera pas. Il avait le front haut très jeune. Les yeux étaient gris bleu. Il avait un sourire magnifique d’après ceux qui l’ont côtoyé, notamment parce qu’il avait des dents saines. Étonnant à l’époque et qui contrastait d’ailleurs énormément avec celles de Joséphine, sa femme, qui avait les dents noires et rares, ce qui l’obligeait à mettre un éventail devant elle quand elle rigolait. 

Côté look, on a bien vite oublié le jeune et fringuant général des débuts, avec ses redingotes galonnées d’or et ses pantalons moulants. Qui ne moulaient pas grand-chose paraît-il, le général Bonaparte n’était pas très bien équipé d’après quelques sources. C’est avec son célèbre chapeau que l’Empereur est entré dans l’Histoire. C’est ainsi coiffée que sa statue veille sur les invalides. Ce bicorne on l’appelait le « petit chapeau ». Il le portait en bataille, c’est-à-dire parallèle aux épaules, alors que la mode voulait qu’on le porte dans l’autre sens. Ce chapeau était de castor ou de feutre noir. Il mesurait 47 centimètres de long, 26 centimètres de hauteur. Fabriqué par Monsieur Poupard, il coûtait entre 48 et 60 francs, et Napoléon en a porté 50 en tout. Certains se sont perdus sur les champs de bataille, 4 l’ont suivi sur l’île de Saint Hélène, ce qui fait que les chapeaux de Napoléon sont fort rares aujourd’hui. 

En 2015, l’un d’entre eux a été vendu près de 2 millions d’euros à Kim Ong Kuk, le roi sud-coréen du poulet. « C’est un exemple pour tous les entrepreneurs » a dit l’heureux propriétaire qui semble avoir oublié la fin de tragique l’histoire. Je me demande s’il porte le chapeau de temps en temps. Avouez que ça doit faire bizarre !