Les séries France Bleu

Ils ont fait l’Histoire !

En semaine à partir de 15h08

Charles Edouard Jeanneret Gris, surnommé par lui-même Le Corbusier.
Charles Edouard Jeanneret Gris, surnommé par lui-même Le Corbusier. © Getty

À Roquebrune Cap Martin, la dernière baignade de Le Corbusier

Diffusion du lundi 28 mai 2018 Durée : 5min

Direction le grand sud. Arrêt au bord de la Grande Bleue, à Roquebrune Cap Martin. C’est ici qu’est mort lors d’une baignade, l’un des plus célèbres architectes de tous les temps, Le Corbusier.

C’est un métier complet que celui d’architecte. Il faut avoir la créativité, le sens du beau, et en même il faut se plier aux exigences, qu’elles soient celles du client, du terrain ou des matériaux. Un mélange donc entre art et technique. Ce mélange, Le Corbusier l’a connu dès l’enfance. 

Charles Edouard Jeanneret Gris, surnommé par lui-même Le Corbusier, est né en Suisse à la Chaux de fond en 1865, son père était graveur émailleur de montres et sa mère était musicienne. Une enfance entre technique et art qui n’a pas dû être pour rien dans l’incroyable parcours de cet homme de génie. Un garçon très curieux qui va mettre une vie à profit pour découvrir et mettre à profit. De nombreux voyages lui permettront de découvrir de nombreux styles et de nouvelles techniques. Étonnant d’ailleurs qu’un homme aussi curieux d’esprit ait été anti sémite. 

Après avoir tenté de suivre les traces de son père, le fait qu’il ne voit que d’un œil lui ferme les portes de l’horlogerie. Il entre aux beaux-arts, mais à une époque passionnée par l’art nouveau et ses volutes, sa passion des figures géométriques désarçonne le directeur de l’école qui lui conseille de devenir architecte. Ayant obtenu le diplôme, il vivote en Suisse avant de s’installer à Paris en 1917. C’est donc en France qu’il révélera son talent. Il est l’un des créateurs du purisme. Il aime l’ordre. Il signe une première fois « Le Corbusier en 1920.  

La crise économique de 1929, notamment crise du logement, fait découvrir la nécessité de logements collectifs. Cette nouveauté passionne Le Corbusier. Il va tellement travailler le sujet qu’il en deviendra le spécialiste mondial. Il travaille aussi sur ce qui est lié au logement : l’urbanisme notamment, la création de bâtiments publics et même d’usines. Sa façon de concevoir un tout entre les habitations et les équipements publics lui vaudra une célébrité mondiale. Son héritage est immense : plus de 40 livres, 78 bâtiments dans 12 pays, plus de 400 projets architecturaux.

17 de ses constructions sont classées UNESCO depuis 2016, notamment à Marseille, Berlin, Briey, Firminy, Rezé ou encore Berlin. Un homme qui a appliqué toute sa vie cette devise qui est belle et qui est de lui « Oser vouloir créer ».