Les séries France Bleu

Ils ont fait l’Histoire !

En semaine à partir de 15h08

Alexandre le Grand.
Alexandre le Grand. © Getty - Tunart

Alexandre le Grand, le conquérant mythique

La mer. Le ciel bleu. Le désert d’un côté. Des marécages de l’autre. Voilà Alexandre.

Nous sommes en l’an 331 avant Jésus Christ. Blond, les yeux bleus, Il a 25 ans. Il est magnifique. Et il est déjà le Grand, alors qu’il n’est qu’au début de ses conquêtes. Le fils a déjà dépassé le père Philippe de Macédoine. Il est l’orgueil de sa mère Olympias qui affirme que c’est normal puisqu’il n’est pas le fils de son père qu’elle déteste, mais de Zeus, le roi des dieux. Élevé par Aristote, endurci par Léonidas l’austère, Alexandre est devenu roi de Macédoine quand il a pris le pouvoir au lendemain de l’assassinat de son père.

De l’armée macédonienne il a fait une véritable machine de guerre, qu’il a enrichie d’expérience, de troupes supplémentaires et surtout de cette audace qui l’a lancé à la conquête du monde. Il vient de mettre la main sur l’Égypte. Faisant couler de la farine entre ses doigts, le voilà qui trace les premières limites de la cité qu’il veut fonder ici, au bord de la mer et qui s’appellera Alexandrie. 

32 autres villes auront cet honneur. Mais celle-ci sera la plus belle. Elle va devenir énorme. Le comptoir du Monde selon Strabon. Elle va aussi éclairer le monde. Dans tous les sens du terme, puisqu’ici sera construite l’une des merveilles du Monde, le phare de l’île de Pharos. C’est aussi à Alexandrie qu’on érigera la plus grande et la plus belle bibliothèque du Monde. Elle éclairera les esprits pendant plusieurs siècles avant d’être détruite par les barbares.

Alexandre a fini de tracer les lignes. Il regarde la mer. Il ne le sait pas encore mais il va conquérir la même année Persépolis, l’Inde et l’empire Perse. Il sera le maître d’un empire immense dont tous sont les sujets. Des sujets qu’il marie entre eux pour mieux assurer son pouvoir. 

Tel ce jour de 324 avant Jésus Christ qui verra, à Suse, 10 000 soldats macédoniens épouser le même jour 10 000 femmes des royaumes conquis. À la veille de la conquête de l’Arabie, Alexandre meurt à 32 ans seulement, après avoir vu défiler ses soldats un à un. Le voilà qui part vers son destin. Certains disent qu’il est revenu à Alexandrie et que c’est ici que repose pour l’Éternité le plus grand conquérant que la terre ait porté : Alexandre le Grand.