Les séries France Bleu

Ils ont fait l’Histoire !

En semaine à partir de 15h08

L'aubrac, paysage de Lozère. La Lozère où est né Augustin Trébuchon, le dernier soldat Français mort pour la France lors de la Grande Guerre.
L'aubrac, paysage de Lozère. La Lozère où est né Augustin Trébuchon, le dernier soldat Français mort pour la France lors de la Grande Guerre. © Getty

Augustin Trébuchon est mort 10 minutes avant la fin de la Guerre

Diffusion du jeudi 9 novembre 2017 Durée : 5min

Ce département magnifique, Augustin Trébuchon l’a quitté bien malgré lui au tout début de la Grande Guerre, en 1914. Il a fait toute la guerre bien malgré lui, il a raté la fin à 10 minutes près, et ça c’est terrible.

La Capelle, dans l’Aisne, le 7 novembre 1918. Le caporal Pierre Sellier embouche son clairon, il a ordre de sonner le premier Cessez-le-feu. L’état-major allemand a rencontré les alliés, on parle d’un traité d’armistice. C’est quelque jour plus tard, le 11 novembre 1918 à 5H15 précises qu’il est enfin signé, dans la forêt de Compiègne, à Rethondes, dans un wagon.

Cette fois c’est sûr, tout tir devra cesser à partir de 11H00 précises. A Vrigne-Meuse dans les Ardennes, c’est le bruit des balles qui retentit, le général de Menditte veut maintenir une tête de pont sur la rivière, quand son ordonnance lui apporte un télégraphe, il vient de recevoir l’ordre de cessez-le-feu. Le Général charge Augustin Trébuchon, de prévenir que la guerre est finie aux hommes, qui attendent l’assaut,