Replay du lundi 25 décembre 2017

Comment est née la chanson « Petit papa Noël » ?

« Petit papa Noël » est devenu un immense classique des chants de Noël. Née du cinéma, elle a immortalisé Tino Rossi et elle a été la première à chanter ce fameux Père Noël dont nous vous racontons les origines.

Tino Rossi sur scène.
Tino Rossi sur scène. © Getty

1946. Chez son ami le compositeur Henri Martinet, Tino Rossi est agacé, la chorale américaine qui devait l’accompagner dans le film musical Destins ne viendra pas. Or, dans le film, il faut absolument un chant de Noël. Les chants religieux traditionnels ne conviennent pas, que c’est agaçant, alors ? Ah la la !  Le moyen de trouver un chant de noël qui n’est pas religieux, je vous le demande ? Le film n’est pas loin d’être foutu, c’est du souci pour le beau Tino qui est donc venu avec son imprésario chez son vieux pote marseillais Henri Martinet, lequel a peut-être en réserve une composition qui ferait l’affaire, sauf que non. Tino est prêt à partir quand l’imprésario à une idée, il demande à Henri Martinet de jouer la mélodie qu’il a composée pour une opérette d’Emile Audiffret quelques années plus tôt. « Ouah là la non ! » répond Henri ! On l’a jouée à Marseille, ça a été un bide ». « Joue-la quand même » demande Tino. Pas bien à l’aise, Henri Martinet se lance et la mélodie retentit, elle séduit aussitôt Tino Rossi. La mélodie ! Mais pour les paroles il a un doute. Dans la version initiale, un petit garçon prie pour son papa prisonnier en Allemagne, il faudrait quelque chose de plus universel. Tino met une option sur la mélodie, et il demande à Henri de réfléchir à de nouvelles paroles avec Raymond Vincy, un orfèvre des mots. Quelques jours plus tard, Tino découvre les nouvelles paroles et les interprète devant ses deux compères, tout le monde est content, à tel point que l’imprésario quitte la pièce pour téléphoner au producteur du film, lui dire qu’on a trouvé la chanson qui manquait pour le film. Chez Henri, les trois artistes continuent de discuter en buvant un verre, ils ne sauront que bien plus tard, qu’en interprétant petit papa Noël, à la télévision quelques mois plus tard, Tino Rossi va sans le savoir lancer un succès planétaire, on ne sait pas le nombre officiel de disques vendus mais on parle de plus de 30 000 000. 

C’est en tous cas, cette chanson qui vaudra à Tino Rossi un disque d’or, en or massif, ce qui est rarissime, et surtout une place dans l’immortalité puisqu’on continue encore et toujours, plus de 70 ans plus tard, à s’émouvoir avec les enfants en chantant… 

La suite de l'histoire est disponible à l'écoute sur cette page. Vous pouvez également vous abonner au podcast via Itunes ou RSS.

Mots clés: