Les séries France Bleu

Ils ont fait l’Histoire !

En semaine à partir de 15h08

Une nuit de pleine lune.
Une nuit de pleine lune. © Getty

Dans l’Histoire, des voyants ont prédit…

Diffusion du vendredi 14 septembre 2018 Durée : 3min

Si on en croit nos livres d’histoire, Il arrive que les voyants, voient juste. On a quelques cas de prédictions qui se sont réalisées.

Prédire, pas facile, bon pour certains cas, ça ne mangeait pas de pain d’annoncer une catastrophe, tenez Marie-Antoinette par exemple, elle est née le jour des morts, le 2 novembre 1756.  Même le jour de son mariage était de mauvais augure puisque ce jour-là, le 16 mai 1770, alors qu’on a prévu de tirer un immense feu d’artifice sur ce qui deviendra la Place de la Concorde, le feu foire complètement et surtout, un énorme mouvement de foule provoque une centaine de morts. Mauvais présage. 

Plus tôt, Catherine de Médicis est avec son astrologue Ruggieri. Le mage lui dit qu’il voit les prochains rois de France dans un miroir. Il voit le fils de Catherine, François, puis son autre fils Charles, puis un autre fils encore, Henri. Mais ça n’est pas tout, le 4ème et dernier qu’il voit dans le miroir n’est pas le fils de Catherine mais Henri de Navarre, le gamin de Jeanne d’Albret, la pire ennemie de Catherine. « Celui-là aura tout l’héritage » annonce le mage. Tu parles d’une nouvelle. Effectivement, Henri de Navarre deviendra le roi Henri IV après le règne des trois autres.
Décidément très inspiré, Ruggieri annonce aussi « Méfiez-vous de Saint-Germain ». Aussitôt, Catherine fuit tout ce qui s’appelle Saint-Germain. Ça n’est qu’à la dernière minute de sa vie qu’elle comprendra la prédiction, quand elle découvrira que le curé venu recueillir son dernier souffle est l’abbé de Saint Germain. 

Enfin il y a ceux qui n’y croyaient pas et qui ont bien été obligé de constater qu’ils se sont plantés. César est le cas le plus spectaculaire. Il croise une sorte de clochard dans la rue qui lui dit « Grand César, méfie-toi des ides de mars ». César continue sa route. Au midi des ides de mars, il croise de nouveau le clochard « Tiens ! te voilà toi ! Les ides de Mars les voilà et tout va bien » « Elles ne sont pas terminées » répond le clochard voyant. Banco. Quelques minutes plus tard, César meurt poignardé par les sénateurs.

Bon ceci dit tout est relatif, une poignée de prédictions réalisées, ne doivent pas faire oublier les centaines de milliers de voyants pas plus voyants que vous et moi. En matière de prédictions, mieux vaut faire comme Churchill qui disait « J’évite toujours de faire des prédictions à l'avance : il vaut beaucoup mieux prédire un événement une fois qu'il s'est produit » J’en connais pas mal qui font comme lui.