Replay du mercredi 27 décembre 2017

Dresser la table dans les règles du repas gastronomique Français classé UNESCO

Les fêtes c’est aussi une série de chouettes repas sur de très belles tables. C’est d’ailleurs un vrai savoir-faire français qui a été récemment classé Patrimoine Immatériel de l’Humanité par l’UNESCO.

Préparation d'un Grand repas
Préparation d'un Grand repas © Getty

Si il y a bien un moment où on se donne du mal pour recevoir, c’est celui des fêtes. D’autant qu’il n’est pas inutile de rappeler, que le repas gastronomique français est classé patrimoine mondial de l’humanité. Et oui ! L’Unesco nous dit que, je cite « Le repas gastronomique des Français est une pratique sociale coutumière destinée à célébrer les moments les plus importants de la vie. Il s’agit d’un repas festif dont les convives pratiquent l’art du « bien manger » et du « bien boire ». 

Et l’Unesco précise qu’un repas Français commence toujours par un apéritif et se fini par un digestif. Si si ! Bon avec modération hein. Bref, un repas c’est entrée, plat et dessert et il peut y en avoir plusieurs. Bon plaçons le couvert. On met le couteau à droite, la fourchette à gauche, Si il y a une soupe, on met la cuillère à droite du couteau. Si on fait dans le grand genre, on met plusieurs couverts en fonction des plats, et pour ne pas faire plouc retenez ce truc ! On prend toujours le couvert le plus à l’extérieur pour commencer, ensuite, on met un verre à eau, un verre à vin blanc, un verre à vin rouge et éventuellement une flûte à champagne. Deux choses encore ! En France contrairement à ce qu’on voit à la télé, on ne sert pas sur assiette, on fait passer le plat, ou mieux, on le présente aux invités qui peuvent, comme ça, choisir les morceaux qui leurs conviennent sans qu’on leur colle d’office ce qu’ils n’aiment pas. Et surtout, on fait un plan de table ! Ça permet aux invités de ne pas se demander où se mettre, et surtout de placer les gens pour les honorer s’ils sont proches de vous, ou en fonction des affinités qui vont leur faire passer un bon moment. Parce que c’est ça un repas de fête réussi. Et l’Unesco nous le rappelle, je cite « le repas gastronomique met l’accent sur le fait d’être bien ensemble, le plaisir du goût, l’harmonie entre l’être humain et les productions de la nature »

Mots clés: