Ils ont fait l’Histoire !

Le samedi à 13h45

Une vue du salon turc appartenant à la maison de l'écrivain, voyageur Pierre Loti à Rochefort.
Une vue du salon turc appartenant à la maison de l'écrivain, voyageur Pierre Loti à Rochefort. © Getty - Eric BERACASSAT

Les maisons des écrivains célèbres

Diffusion du samedi 19 octobre 2019 Durée : 2min

Jérôme nous emmène à la découverte des maisons des écrivains célèbres de l’Histoire.

Elles ont hébergé de grands esprits. Et c’est dans leurs murs que sont nés quelques-uns des chefs d’œuvre. On croise des maisons d’écrivains aux quatre coins de France, et pas seulement à Paris. Dans le Périgord, le château de Saint-Michel de Montaigne a gardé la tour de la librairie. À l’époque une librairie c’est une bibliothèque, le nom est d’ailleurs resté en anglais puisqu’on dit library. Et c’est là que le grand Michel de Montaigne a écrit ses essais. Plus haut, à Seuilly, en Touraine, la maison de la Devinière a probablement vu Rabelais imaginer son étonnant Gargantua. En Bretagne, le château des Rochers, près de Rennes, se souvient avoir vu la Marquise de Sévigné écrire ses fameuses lettres (1120 lettres recensées dont 764 à sa fille Françoise-Marguerite Sévigné, comtesse de Grignan, 126 à son cousin Bussy, et 220 lettres adressées à 29 autres destinataires).  

Pas très loin, le château de Combourg et ses hautes tours rondes ont vu grandir le talent de celui qui allait fonder le Romantisme, François-René de Chateaubriand. Pas très loin de Saint-Malo, où Châteaubriand allait souvent, Guernesey, l’une des îles anglo-normandes a vu Victor Hugo en exil écrire à Hauteville House, une maison qui vient d’être sauvée, actuellement « musée Victor Hugo », Il écrivait debout, face à la mer. Besançon a gardé la maison où est né l’auteur des Misérables, tandis que c’est à Paris qu’on peut trouver la maison qui l’a vu mourir, sur la magnifique place des Vosges. 

Amiens a gardé la Maison de Jules Verne et son étonnante tour. À Rochefort, en Charente-Maritime, la maison de Louis-Marie-Julien Viaud dit Pierre Loti se souvient d’avoir vu naître et d’avoir abrité le célèbre auteur de pêcheurs d’Islande et ses rêves d’ailleurs qu’il a matérialisés en installant une mosquée à l’intérieur. Sarah Bernhardt y est passée souvent. À Nohant-Vic, dans le Berry, le domaine de George Sand rappelle le souvenir de cette grande dame. À Cambo-les-Bains, en Pays Basque, la villa Arnaga est née de la volonté d’Edmond Rostand, le célèbre inventeur de Cyrano de Bergerac. En Savoie, Ferney était la demeure de Voltaire qui y a défendu la famille Callas contre l’obscurantisme. 

En région parisienne, Bougival a conservé la maison de Georges Bizet. C’est là que l’auteur de Carmen a terminé son grand opéra, et c’est aussi là qu’il est mort après avoir pris un bain dans la Seine. À Médan, en région Île-de-France, au 26 rue Pasteur, se trouve toujours la petite maison de vacances d’Emile Zola. Chacune de ces maisons nous permet de toucher un peu du génie de ces femmes et de ces hommes, dont le génie continue de remuer l’humanité bien des années après qu’elles et ils aient quitté leur maison pour l’Eternité.