Les séries France Bleu

Ils ont fait l’Histoire !

En semaine à partir de 15h08

 Femme accouchant avec l'aide de sages-femmes, vers 1650. Gravure d'Abraham Bosse
Femme accouchant avec l'aide de sages-femmes, vers 1650. Gravure d'Abraham Bosse © Getty - Hulton Archive

L’accouchement en public, pour les reines de France

L’accouchement. Immense moment d’humanité que des générations et des générations ont vécu, pour le meilleur et aussi pour le pire.

Ne nous voilons pas la face, il arrivait bien souvent autrefois que les accouchements se terminent mal, soit par la mort du bébé, soit par celle de la maman. C’est d’ailleurs l’une des grandes frayeurs de la marquise de Sévigné, qui, dans ses lettres à sa fille, fait tout pour lui donner le dégoût de la sexualité. Et donc pour ne pas avoir d’enfant. La marquise va même jusqu’à la marier avec un moche beaucoup plus vieux, en espérant lui faire passer le goût de la chose. Pas de bol, la jeune mariée adore le vieux mari, la marquise en est pour ses frais, elle qui dort juste au-dessus d’ailleurs. 

Jusqu’à une époque récente c’était uniquement une affaire de femmes. C’est d’ailleurs resté dans le mot « sage-femme » qui est resté le même quand c’est UN sage-femme. Chez les romains on la nomme « l’obstétrix », qui a donné son nom à l’obstétrique, la médecine de l’accouchement. La femme accouche assise, ou elle se pend à une sorte de corde accrochée au plafond. Au Moyen Âge même topo. Encore une fois les hommes ne sont pas dans la pièce. Sauf pour la reine. Hé oui ! Pour être sûr que le marmot est bien le fils de la reine, et donc du roi, et qu’on ne l’a pas remplacé par un autre enfant, la Cour tout entière assiste à l’accouchement. 

Une histoire racontée par Jérôme Prod'homme

C’est le cas à Versailles pour Marie Leszczynska, femme de Louis XV qui a vécu ça pour chacun de ses dix accouchements. Marie Antoinette étouffe littéralement tant il y a du monde, jusqu’à ce que Louis XVI, dont on oublie souvent qu’il était grand et fort, soulève littéralement les courtisans pour aller ouvrir la fenêtre. Expérience traumatisante. D’ailleurs de nombreuses reines ne préviennent qu’au dernier moment, pour être sûre de n’avoir pas trop de monde. C’est l’une d’entre elle, la Reine Victoria, qui est la première à tester ce qu’on appelle aujourd’hui la péridurale, alors qu’elle accouche de son huitième enfant, Léopold. 

De nos jours, l’accouchement est confié aux médecins, hommes ou femmes, et il est le moment émouvant de découverte d’une nouvelle vie. Et comme dirait Paul Carvel « Vivre la naissance d’un enfant est notre chance la plus accessible de saisir le sens du mot miracle ».