Les séries France Bleu

Ils ont fait l’Histoire !

En semaine à partir de 15h08

 Statue de Samson et les Philistins de Pierino da Vinci dans la niche du mur de la première cour du Palazzo Vecchio (Florence).
Statue de Samson et les Philistins de Pierino da Vinci dans la niche du mur de la première cour du Palazzo Vecchio (Florence). © Getty - Davor Curic

À croire que le génie est un peu génétique. Léonard de Vinci. Tout le monde connaît. On ne lui connaît pas d’enfants. Il faut dire qu’il était plutôt tourné vers les hommes, et que ça a failli lui coûter très cher. Mais là n’est pas mon sujet.

Non celui qui nous occupe aujourd’hui, est un Da Vinci, mais pas Léonardo. Il s’appelle Pierino Da Vinci. Il est né en 1531 à Anchiano, près de Vinci en Italie. C’est le fils de Bartolomeo, le frère du grand Léonard. Bartolomeo, très admiratif de son frère, aurait bassiné sa femme pour qu’elle lui fasse un fils et qu’il ait le talent de Léonard. Il est exaucé en 1531, et nomme le petit Pierino, alors qu’il aurait voulu l’appeler Léonard, mais on lui a dit que ça portait malheur alors il s’est abstenu. Et son enfant c’est une merveille. Très joli d’après les dires des contemporains. Vif d’esprit, initié aux lettres tôt par son père. C’est très jeune, tout seul sans qu’on lui apprenne, qu’il fait montre d’un grand talent pour les arts, ce qui le fait ressembler énormément à son tonton, plutôt dans la sculpture, ce qui le différencie de l’autre Vinci. Il commence son apprentissage Baccio Bandinelli qui ne s’en occupe pas beaucoup, alors son père l’envoie chez Niccolo Tribolo qui le fait progresser. 

L’apprenti Vinci est doué pour les putti, ces petits gamins joufflus qu’on croise sur de nombreux monuments de la Renaissance au XVIIIe siècle. Des anges sans ailes et bien nourris si vous préférez. Pierino Da Vinci n’a que 17 ans quand il réalise sa première grande sculpture, le jeune fleuve, son œuvre la plus célèbre. Un merveilleux travail de nu qui le rend bien proche de Michel-Ange, d’ailleurs si proche dans le style du génie Michel-Ange que plus tard, on attribuera des œuvres de Pierino Da Vinci à Michel-Ange, alors même que c’est le jeune génie qui les a réalisés dans le marbre. Beau et bienveillant, le jeune Pierino Da Vinci n’aura hélas pas la chance de son oncle Léonard, puisqu’il n’aura pas le temps. 

Il mourra à Pise, à l’âge de 23 ans. Laissant inconsolable son ami Benedetto Varchi qui a écrit ceci pour lui « Dieu, pour embellir le Ciel et ruiner la sculpture, laissant Martin et moi dans la désolation, nous enlève, ô douleur, le deuxième Vinci ».