Les séries France Bleu

Ils ont fait l’Histoire !

En semaine à partir de 15h08

Des élèves dans une école en Ardèche.
Des élèves dans une école en Ardèche. © Getty

L’école gratuite, laïque et obligatoire pour les garçons et pour les filles, c’est 1882

Diffusion du mercredi 5 septembre 2018 Durée : 3min

On ne mesure pas toujours quelle chance est la nôtre d’avoir pu connaître l’école gratuite.

C’est le fruit d’un long chemin que celui qui a mené à l’école d’aujourd’hui. Évidemment on a connu dès le Moyen Âge des écoles gratuites. Notamment dans les monastères. Au XVIe siècle le courant humaniste mène à l’ouverture d’écoles, notamment dans certains villages. En 1698, Louis XIV ordonne la création d’école dans les paroisses. Cause toujours. Le roi est loin. Le curé n’a pas que ça à faire. Et payer un instituteur vous n’y pensez pas.

La Révolution Française flanque les prêtres à la porte. L’école doit être républicaine et Le 5 nivôse An II, autrement dit en 1794, elle est déclarée gratuite et obligatoire. Les révolutionnaires n’auront pas le temps d’aller jusqu’au bout de leur idée, du coup c’est Napoléon qui prend le relais. Même s’il crée les lycées, il ne se foule pas pour l’école et la remet aux mains de l’Église qui est bien organisée, et qui souhaite reprendre la main sur les jeunes esprits après la tempête révolutionnaire. Tout au long du XIXe on tend vers une école gratuite et obligatoire. 

En 1833, Guizot oblige les communes de plus de 500 habitants à ouvrir des écoles communales. En 1850, la Loi Falloux engage à la création obligatoire des écoles communales pour les garçons. On peut éventuellement en ouvrir pour les filles si on en a les moyens et seulement dans ce cas-là.  Mais la vraie révolution c’est en 1882 qu’elle se produit. Cette année-là, Jules Ferry, ministre de l’instruction impose l’école Laïque gratuite et obligatoire. Et c’est pour les garçons comme pour les filles cette fois ! Les frais sont à la charge des communes et de l’État, donc de tous les citoyens. Et surtout l’école est obligatoire. Autrement dit tous les enfants doivent y aller. 

Y compris les filles, à qui on donne le même enseignement que les garçons plus de 40 ans plus tard, en 1924 et les écoles seront mixtes après 1960. Avec l’école gratuite et obligatoire, les enfants doivent aller à l’école, on ne peut plus les maintenir aux champs quand il faut aider. On ne peut plus les faire travailler dans les mines ou les usines quand ils sont à l’école. 

L’école laïque, gratuite et obligatoire c’est une immense chance française qui est offerte aux enfants de 1882. Qui nous a été offerte ensuite, et que nous offrons aujourd’hui à nos enfants.