Les séries France Bleu

Ils ont fait l’Histoire !

En semaine à partir de 15h08

Saint-Nicolas à la rencontre des enfants.
Saint-Nicolas à la rencontre des enfants. © Getty

La Saint-Nicolas c’est aujourd’hui et c’est jour de récompense pour les enfants sages

Diffusion du jeudi 6 décembre 2018 Durée : 3min

Un peu partout en Lorraine, plus largement dans l’Est et le Nord de la France, mais aussi en Belgique, au Luxembourg, aux Pays Bas, en Allemagne, en Suisse, on fête la Saint Nicolas.

Elle est émouvante. On la voit à Vienne, au Palais de Schönbrunn, là où résidait la famille impériale. On y voit un homme assis, une sorte de bonnet de nuit sur la tête, sa femme, debout derrière lui. A côté, une jeune fille tient des vergettes, elle menace celui qui semble être son frère. A leurs pieds des enfants jouent avec ce qui semble être des jouets tout neufs. Cette gouache, c’est la première représentation de Marie Antoinette. Par sa sœur, l’archiduchesse Marie Christine, qui avait un joli coup de crayon. Et cette scène c’est une des preuves de l’ancienneté de la Saint Nicolas puisqu’il s’agit du matin du 6 décembre, quand le Saint Nicolas et son âne sont passés pour récompenser les enfants sages en leur laissant des cadeaux, et que le père fouettard, lui, n’a rien laissé que des vergettes pour punir les gamins désobéissants. 

Cette scène, elle se produit encore de nos jours en Suisse, en Allemagne, en Belgique, aux Pays bas, dans le Nord de la France et en Lorraine. Et c’est d’ailleurs parce que son père François était duc de Lorraine que Marie Antoinette, enfant, a fêté la Saint Nicolas. Nicolas, évêque de Myre, en Lycie, autrement dit dans la Turquie actuelle. Il a vécu eu IV siècle. . Il est connu pour ses bonnes actions, sauver trois soldats d’une condamnation à mort injuste, donner de l’argent au père de trois jeunes filles pour qu’il ne les fasse pas se prostituer. Un homme si populaire qu’il est vénéré aussitôt après sa mort. 

Son tombeau est d’ailleurs déménagé par des italiens à Bari, quand l’empire byzantin cède fasse aux coups de boutoir des turcs et que la tombe est en danger d’être détruite. C’est à Bari qu’un noble Lorrain prend deux doigts du corps du saint et les amène chez lui en Lorraine, à Port, qui devient Saint Nicolas de Port. Des miracles rendront le saint encore plus populaire. Notamment après la victoire inattendue du duc de Lorraine René II contre Charles le Téméraire, après qu’il a demandé à Saint Nicolas de l’aider. Peu à peu le personnage est devenu magique et populaire au centre de l’Europe. 

Toujours habillé en évêque mais pas forcément personnage religieux, Il distribue des cadeaux aux enfants sages, toujours accompagné de son exact contraire, le père fouettard, qui donne des coups de trique aux garnements. Le bien et le mal ensemble. Une fois dans l’année, pour rappeler aux enfants que c’est le chemin d’une vie de toujours bien choisir le bien plutôt que le mal.